Il n'y a plus de rhinocéros au Mozambique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/06/2013 à 00h40 par kannie.


IL N'Y A PLUS DE RHINOCÉROS AU MOZAMBIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Il n'y a plus de rhinocéros au Mozambique

 

Personne ne sait exactement quand les rhinocéros ont commencé à peupler les forêts et les plaines du Mozambique, mais tout le monde peut dire avec certitude à quelle date leur règne dans le pays s'est achevé. Les 15 derniers animaux qui existaient encore au Mozambique ont été retrouvés morts sans leurs cornes, victimes d'un massacre perpétré par des braconniers.

Les animaux ont été retrouvés dans le Parc Transfrontalier du Grand Limpopo, une réserve de vie sauvage le long de la frontière sud du Mozambique, là où il y a une dizaine d'années encore on comptait des centaines de représentants de l'espèce.

Les autorités soupçonnent que les gardes forestiers, chargés de protéger les animaux en voie d'extinction, ont aidé les chasseurs lors de leur attaque. D'après le journal The Telegraph, 30 gardes ont été emprisonnés, accusés de complicité, et passeront devant un tribunal à la fin du mois.

 

Atrocité, bestialité, brutalité, cruauté, férocité, sadisme, sauvagerie, cupidité :
la barbarie de l'Homme !

 

Pour aggraver la situation, les rhinocéros du voisin sud-africain semblent se diriger vers le même destin. Depuis le début de l'année, 180 spécimens ont été abattus par des chasseurs, réduisant la colonie à 249 animaux.

Les êtres humains, qui dans le passé ont su se montrer suffisamment sages pour respecter les animaux les plus merveilleux, ont remplacé, durant ces dernières décennies, la vénération par la cupidité, encouragée par le commerce illégal.

Cette ‘demande' croît principalement à cause du marché noir asiatique, où les cornes de rhinocéros peuvent parfois valoir plus que l'or en raison de ses supposées propriétés aphrodisiaques.

Malgré les efforts de préservation de l'espèce, d'autres pays africains pourraient bientôt suivre le mauvais exemple du Mozambique.

 

Un article de Green Savers, publié par greenetvert.fr et relayé par SOS-planete

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Ralliez le Cercle des Anciens ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Notre BUZZZ du moment : 5 fois plus de plastique que de plancton dans le Pacifique nord

Notre page officielle Facebook - Nos actualités sur votre mobile via Twitter

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

  Hier, 6082 visiteurs !!!

 





Auteur : Green Savers

Source : www.greenetvert.fr