Il faut de toute urgence sauver l'Arctique ! - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/12/2012 à 22h52 par Fred.


IL FAUT DE TOUTE URGENCE SAUVER L'ARCTIQUE !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Il faut de toute urgence sauver l'Arctique !

 

Alors que l'Arctique subit les premiers impacts du réchauffement climatique et après la conférence de Doha sur le climat, dont les résultats ont été plus que modestes, nous appelons à faire de la région le précurseur d'une nouvelle gouvernance internationale des hautes mers.

La fonte de la banquise arctique a atteint un nouveau record cet été et s'accélère à un rythme alarmant, si bien qu'elle pourrait avoir totalement disparu en été d'ici quatre ans, comme l'a récemment annoncé Peter Wadhams, le directeur du département de physique de l'océan Polaire à l'université de Cambridge. Cette fonte rapide de la banquise provoque actuellement une véritable course à l'Arctique entre Etats riverains du Grand Nord, sociétés d'exploration ou d'exploitation et acteurs du trafic maritime international.

L'Arctique représente en effet le nouvel eldorado à conquérir, la dernière frontière, tant les ressources qui sont présentes dans la région sont nombreuses. Car selon les dernières estimations de l'USGS (United States Geological Survey), l'Arctique pourrait représenter plus de 20 % des réserves mondiales en pétrole et en gaz et serait également riche en autres ressources naturelles, minières et halieutiques notamment.

(...)

Cette perspective d'une exploitation prochaine des ressources de la région pose de nombreux risques environnementaux et humains. Les risques de pollution sont immenses dans l'un des écosystèmes les plus importants pour l'équilibre écologique de notre planète. Par exemple, les moyens de lutte contre les marées noires existants sont totalement inadaptés pour faire face à une pollution massive. Dans ce contexte, les débats qui ont lieu actuellement entre Etats autour d'une extension des Zones économiques exclusives (ZEE) aux confins de la plaque continentale posent question.

 

 

(...)

Comment transcrire cela en principes de gouvernance ? Nous pensons qu'il faut élargir les compétences de l'Autorité internationale des fonds marins (AIFM) tout en lui donnant les moyens opérationnels d'assurer son action. Mais nous pensons aussi qu'il faut également instaurer une surveillance scientifique accrue des milieux et de l'impact de l'évolution des activités humaines.

Nous proposons par ailleurs de mettre en place un statut juridique spécifique pour les hautes mers qui soit applicable en priorité à l'Arctique, opposable, et qui permette de procéder à des recours internationaux. Ceci pourrait se faire en intégrant le regroupement des différentes agences et organismes existants, dans la dynamique des conférences de Nagoya, d'Hyderabad, de Rio + 20 et de l'Oceans Compact.

(...)

Finalement, nous agissons pour qu'émerge une mobilisation conjointe des citoyens et des acteurs territoriaux, ici comme en Arctique, associée à une mobilisation des réseaux d'ONG engagées dans un objectif commun de préserver les ressources de la région.

Poser les bases d'un accord mondial ambitieux sur le climat à Doha pour 2015 est aussi primordial pour freiner le réchauffement climatique et préserver l'écosystème arctique.

 

Jérôme Beilin, directeur des programmes aux Ateliers de la terre
Nicolas Imbert, directeur exécutif de Green Cross France et territoires

 

Pour lire la totalité de l'article, cliquer ICI

 

Un article de Jérôme Beilin et de Nicolas Imbert, publié par lemonde.fr et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Jérôme Beilin

Source : www.lemonde.fr