Il faut arrêter d'accaparer les terres pour produire des biocarburants - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/04/2013 à 19h13 par kannie.


IL FAUT ARRÊTER D'ACCAPARER LES TERRES POUR PRODUIRE DES BIOCARBURANTS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Il faut arrêter d'accaparer les terres pour produire des biocarburants

 

Zainab Kamara est l'un de ces milliers d'agriculteurs de Sierra Leone dont l'entreprise suisse Addax Bioenergy a pris les terres pour établir une plantation de 10 000 hectares de canne à sucre destinée à produire de l'éthanol pour le marché européen.

«Aujourd'hui je n'ai pas de ferme. Les gens meurent de faim. Nous sommes obligés d'acheter du riz parce que nous n'en cultivons plus» explique t-elle.

En Guinée, le pays voisin, les paysans tentent de comprendre comment leur gouvernement a pu accepter de céder 700 000 hectares de leurs terres à une entreprise italienne qui veut cultiver du jatropha pour en faire du biodiesel.

Sur un autre continent, au Brésil, les communautés Guarani se battent pour leur survie contre des sociétés qui convoitent leurs terres pour y produire de l'éthanol à partir de canne à sucre.

Même histoire en Indonésie où les Malind et d'autres peuples autochtones de Papouasie Occidentale s'opposent désespérément à un projet qui transformerait leurs terres en plantations de canne à sucre et de palmiers à huile.

Même histoire en Colombie où des forces paramilitaires exercent de terribles pressions sur les communautés afro-colombiennes pour leur faire abandonner leurs terres afin de laisser la place aux plantations d'huile de palme.

On prévoit que la demande mondiale d'huile de palme s'élèvera à 172 milliards de litres d'ici 2020, alors qu'elle était de 81 milliards de litres en 2008.

Au niveau de production actuel, cela voudrait dire convertir encore 40 millions d'hectares de terres pour les consacrer aux cultures destinées aux biocarburants. Autrement dit, cela représenterait un phénomène d'accaparement de terres équivalent à 1096 fois le projet d'Addax Bioenergy en Sierra Leone.

L'Europe est le moteur principal de l'accaparement des terres pour la production de biocarburants, parce qu'elle importe une grande partie des matières premières dont elle a besoin. C'est aussi en Europe que l'accroissement de la demande devrait être le plus fort au cours des dix années à venir.

(...)

 

Pour lire la suite de ce riche article, cliquer ICI

 

Un article publié par grain.org et relayé par SOS-planete

 

SOS-planete, c'est environ 6000 visiteurs par jour ! 32 millions depuis la conception en 1999. Pourtant, l'association Terre sacrée qui édite le site repose actuellement sur à peine 95 adhérents et 7 lanceurs passionnés.
N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution compatible avec la Vraie Vie...

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer, à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Grain

Source : www.grain.org