Il faudrait arrêter d'acheter du matériel informatique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/12/2012 à 12h18 par mich.


IL FAUDRAIT ARRÊTER D'ACHETER DU MATÉRIEL INFORMATIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Il faudrait arrêter d'acheter du matériel informatique

 

Il est de plus en plus évident que l'attrait de la nouveauté et l'obsolescence programmée conduisent à un renouvellement trop rapide du matériel informatique. C'est particulièrement vrai pour les laptops et les smartphones.

Il y a au moins 3 conséquences à ce remplacement accéléré.

La première est l'impact CO2. Il est difficile de connaître la dette carbone d'un ordinateur ou d'un téléphone les sources sont assez divergentes et surtout n'explicitent pas le calcul. Il semble toutefois que ce soit de l'ordre d'un tonne !

La seconde est l'utilisation de ressources non renouvelables ou polluantes. On cite souvent les terres rares. Paradoxalement elles ne sont pas rares, le Cérium par exemple est à peu près aussi abondant que le cuivre. Par contre leur exploitation est extrêmement polluante. Si la Chine produit 95% des terres rares ce n'est pas qu'il n'en existe pas ailleurs mais les Etats-Unis, l'Afrique du Sud et même la Russie ont cessé de produire en raison des dégâts environnementaux. Un des effets les plus négatifs de cette exploitation est l'émission de poussières de Thorium (radioactif). Dans une très large superficie autour du principal gisement de Terres rares en Mongolie intérieure la radioactivité et 2,4 fois plus importante qu'à Tchernobyl.

La troisième ce sont les conséquences sur le commerce extérieur. Plus d'achat d'électronique c'est plus d'importations et moins de marché intérieur donc moins d'emplois.

Bien entendu nous ne sommes pas prêts à renoncer à l'innovation. Il existe toutefois des solutions qui pourraient améliorer la situation. Imaginons par exemple que le matériel électronique ne soit plus vendu mais loué avec en plus une consigne. Quelles seraient les conséquences :

Les technophiles précurseurs loueraient des matériels très récents à un prix assez élevé, par exemple 30% du coût par an. Sachant que la durée de possession moyenne d'un smartphone est de 18 mois cela leur reviendrait de toute façon moins cher. Lorsqu'ils veulent changer il sont obligés de retourner leur appareil sinon ils continuent à payer la location pour rien et ne récupèrent pas leur caution.

Les utilisateurs suivant choisissent une génération de matériel en fonction de leur usage avec un prix dégressif, par exemple 20% pour 2 ou 3 ans, 15% pour 4 à 6 ans, 10% pour 7 à 10 ans et 5% pour plus de 10 ans. Entre deux locataires le matériel serait réinitialisé, révisé et réparé si nécessaire (la fonction Reset de Windows 8 va dans ce sens).

En fin de vie le matériel serait forcément retourné et donc recyclé pour éviter de continuer à payer éternellement un loyer.

Les bénéfices de ce système seraient nombreux :

Nécessité (et intérêt) de concevoir des équipements plus robustes et réparables.
Création d'emplois pour la réparation et le reconditionnement
Marge plus importante et revenus récurrents pour les revendeurs, dans l'exemple ci-dessus un équipement rapporte, si on prend une durée d'exploitation de 12 ans 195% du prix de base tout en revenant moins cher aux utilisateurs
Et surtout
Moins de CO2
Moins de pollution
Moins d'importations

On peut imaginer une solution encore meilleure, le partage de matériels qui est techniquement envisageable grâce à la virtualisation du poste de travail.

Il est malheureusement peu probable qu'une telle solution soit mise en place. Cela supposerait une forte volonté politique ou une prise de conscience générale des utilisateurs et des constructeurs. Je n'évoque cette piste que pour montrer que ce ne sont pas forcément les solutions qui manquent mais la volonté de les appliquer.

 

Un article de vascoo.wordpress.com, déniché par Cèdre et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : vascoo.wordpress.com

Source : vascoo.wordpress.com