Il faudra consommer moins de viande dans le futur - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/01/2011 à 18h32 par Tanka.


IL FAUDRA CONSOMMER MOINS DE VIANDE DANS LE FUTUR

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Il faudra consommer moins de viande dans le futur

Un rapport de chercheurs français a mis en lumière la nécessité de réduire la consommation de viande des pays occidentaux...

Si l'on veut nourrir 9 milliards d'êtres humains tout en préservant notre planète, un changement de nos habitudes alimentaires est nécessaire, explique le rapport Agrimonde, une étude de l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et du Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD).

"Une vraie rupture" y est préconisée...

C'est notre consommation en viande qui est épinglée. "Dès que le régime alimentaire est caractérisé par une forte part de calories animales, la pression sur les ressources naturelles est beaucoup plus importante", explique à l'AFP Sandrine Paillard, responsable de l'unité prospective de l'INRA.

En plus de provoquer des déséquilibres dans les régimes alimentaires des consommateurs, avec un nombre record de 400 millions d'obèses en 2003, cela provoque également des déséquilibres entre les différentes régions de la planète, beaucoup de ressources céréalières étant utilisées pour satisfaire nos besoins en viande alors qu'elles pourraient directement servir à l'homme.

Autre abus des pays riches, les "pertes à la consommation" qui peuvent s'élever jusqu'à 30% dans certaines régions. Gaspillage, aliments jetés après date de péremption, qui s'avère souvent trop prématurée. "L'industrie agroalimentaire aussi se protège, les dates de péremption ne reflètent pas forcément la réalité de la sécurité des aliments", lance à ce sujet Sandrine Paillard. Il n'y a qu'à ce prix que l'on obtiendra à la fois une meilleure répartition des ressources alimentaires que la préservation de notre planète...

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : Info rédaction

Source : www.maxisciences.com