Hulot juge "effrayant" le silence après le rapport sur le climat du Giec - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/04/2014 à 21h35 par Jacky.


HULOT JUGE "EFFRAYANT" LE SILENCE APRÈS LE RAPPORT SUR LE CLIMAT DU GIEC

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Hulot juge "effrayant" le silence après le rapport sur le climat du Giec

 

"Consternant", "irresponsable", "effrayant"... Les mots utilisés par Nicolas Hulot sont forts pour décrire les nouvelles conclusions du Giec sur le climat.

Invité du 20h de TF1 le militant écologiste a vivement critiqué le "silence" politique sur le sujet. Pourtant, le dernier volet du rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) est alarmant.

 

 

Le groupe d'étude évoque une augmentation des températures allant de 0,3 à 4,8° selon les quantités de gaz à effet de serre émises dans l'atmosphère. Mais le réchauffement climatique devrait aussi provoquer une élévation du niveau de la mer et engendrer une érosion des littoraux.

Nicolas Hulot estime que ce rapport "nous dit que nos modes de vie sont en danger, que nos enfants vont être précipités dans un monde chaotique si on ne fait rien". Autre conséquence du réchauffement climatique que pointe le Giec : l'accroissement des phénomènes climatiques extrêmes comme les cyclones, les sécheresses et les pluies diluviennes. Ces phénomènes ne seront pas sans conséquences, puisque selon les experts ils entraîneront une insécurité alimentaire élevée, avec des rendements agricoles en baisse constante et des pénuries d'eau dans le sud de l'Australie, en Afrique et en Asie.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de lci.tf1.fr, relayé par SOS-planete

 

Réchauffement climatique : le capitalisme, une menace pour la planète

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Rédaction lci.tf1.fr

Source : lci.tf1.fr