Jean Latex, ex Mr Déconfinement, allume demain son cierge à Lourdes pour réussir son Reconfinement

Hospitalisation sous contrainte d'un militant non violent (pétition) - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/04/2012 à 12h56 par geof.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Hospitalisation sous contrainte d'un militant non violent (pétition)

 
Lundi 26 mars 2012, un militant défenseur de l'environnement s'est rendu à la mairie de son village vers 18 h, pour la protection de la zone terrestre Natura 2000 du village, dont une partie a été déclassée. Il a alors entamé une action non violente dans les locaux de l'hôtel de ville en s'enchaînant à la grille d'un puits.

[ 3 891 participations ]

Plus d'infos

Elus, gendarmes et pompiers se rendent sur place et décident, bien que l'action se déroule dans le calme, de l'hospitalisation d'office du militant par arrêté municipal !

4 jours plus tard, personne n'a pu communiquer avec ce militant. Il a pu recevoir des visites de sa famille seulement à partir de samedi. La municipalité refuse de donner toute information. La gendarmerie indique que l'action troublait l'ordre public et que le militant présentait un danger... pour lui-même !

Depuis la promulgation de la nouvelle loi du 5 juillet 2011, sur les hospitalisations psychiatrique sans consentement, des situations analogues sont malheureusement de plus en plus fréquentes envers les militants ou les syndicalistes. En effet, tous les « troubles à l'ordre public » peuvent être dorénavant psychiatrisés, solution de facilité qui entraîne une privation de liberté pendant au moins 48h.

C'est une atteinte considérable portée aux libertés et aux droits sociaux. De nombreuses organisations signataires de l'appel commun contre les soins sécuritaires dénoncent avec force cette loi liberticide, entre autres : la Ligue des Droits de l'Homme, l'Union Syndicale de la Psychiatrie, SUD santé sociaux, le parti de gauche ou le parti communiste.....

De telles pratiques s'inscrivent dans les dérives autoritaires actuelles et ne sont pas compatibles avec un Etat de Droit.

Des membres de la Ligue des Droits de l'Homme, du collectif des faucheurs volontaires d'OGM, du collectif NON à hinterland et des citoyens ont constitué un collectif le 30 mars lors d'une mobilisation dans la mairie de son village.

Nous exigeons que cette privation de liberté cesse le plus tôt possible.

 
Vous pouvez signer la pétition ici

 

Un article de Cyberacteurs

 

Notre Association défend les droits de l'Homme et de toutes les espèces vivantes. Elle est APOLITIQUE !

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Cyberacteurs

Source : www.cyberacteurs.org

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter geof
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.