Hommage à Miles Davis - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/09/2011 à 16h00 par Kannie.


HOMMAGE À MILES DAVIS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Hommage à Miles Davis

 


DEJA VINGT ANS / HOMMAGE A MILES DAVIS, MORT LE 28 SEPTEMBRE 1991

 

"Le parcours musical de Miles Davis s'accompagne d'une prise de position politique en faveur de la cause noire et de sa lutte contre le racisme, menée avec la colère permanente d'un homme au caractère réputé ombrageux. En 1985, il participe à l'album Sun City contre l'Apartheid à l'initiative de Steven van Zandt."

 

Citations et anecdotes :

  • « Pourquoi jouer tant de notes alors qu'il suffit de jouer les plus belles ? »
  • « La véritable musique est le silence, les notes ne font qu'encadrer ce silence. »
  • « Quand on sort du conservatoire, rien n'a commencé encore. Il n'y a pas de raccourci, je ne suis pas un accident. »
  • Un soir, il s'est fait tabasser par un policier qui ne voulait pas voir traîner de Noirs devant la salle de concert ; il était programmé en tête d'affiche ce soir-là et le policier ne l'a pas cru.
  • Pannonica de Koenigswarter demanda à trois cents musiciens de jazz quels étaient leurs trois voeux. Miles Davis n'en formule qu'un, glaçant, et qui disait tout de la condition des noirs : « Être blanc ».

  • Miles Davis avait l'habitude de jouer les yeux fermés et en tournant le dos au public. C'était selon lui pour mieux se concentrer en faisant abstraction de son environnement mais de nombreux spectateurs lui faisaient le reproche de ce qu'ils considéraient comme de l'impolitesse. Il répondait qu'un chef d'orchestre ne tourne jamais le dos à ses musiciens.

 

 

Afin d'en savoir plus sur ce grand artiste, constamment "à vif", cliquer ICI

 

Pour l'entendre ("Ascenseur pour l'échafaud", moins de 3 minutes, et morceaux suivants, à volonté...) :

 

 
« ... j'étais un cinglé de jazz... la musique d'Ascenseur est unique. C'est l'une des rares musiques de film qui ait été entièrement improvisée... Je passais les séquences sur lesquelles on voulait mettre de la musique, et Miles commençait à jouer avec ses musiciens... le film en était métamorphosé... quand on a ajouté la musique, il a soudain décollé. » - Louis Malle

 


Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Source : fr.wikipedia.org