Hausse imprévue des sécheresses, Guerre mondiale, écocide: Pourquoi presque tout le monde s'en fout?

Historique de Monsanto - 2/3 - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/04/2010 à 12h36 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Historique de Monsanto - 2/3

1980 Monsanto Débute ses tests en ferme sur la Recombinant Bovine Somatotropin (rBST), ou recombinant Bovine Growth Hormone (rBGH), c'est-à-dire l'hormone de croissance laitière.

1981 L'entreprise pharmaceutique G.D Searle & Company obtient l'autorisation de commercialisation de NutraSweet. Ce substitut de sucre avait été refusé par la FDA pour cause d'études suggérant un possible lien entre la consommation du produit et des risques de cancer du cerveau. Searle sera racheté par Monsanto en 1985 pour devenir sa filiale pharmaceutique.

1983, les représentants de trois laboratoires, dont Monsanto, annoncent simultanément qu'ils sont parvenus à insérer une construction génétique, en l'occurrence un gène de résistance à un antibiotique, dans des cellules de pétunia ou de tabac.

1984 Ouverture du procès « Kemner V. Monsanto »

1986 Monsanto est jugé coupable de négligence pour l'exposition au benzène d'un de ses ouvriers à l'usine de Chocolate Bayou au Texas. La firme devra payer 100 millions de dollars de dédommagement à la famille de Wilbur Jack Skeen, mort de leucémie après des expositions répétées.

1986 Monsanto dépense 50.000 dollars en frais d'avocat pour empêcher l'initiative (Proposition 65) de l'Etat de Californie visant à réglementer la décharge de produits toxiques prêts de réserves d'eau potable.

1987 Class action des Vétérans, Monsanto et les producteurs de l'Agent Orange sont condamnés à verser 180 millions de dollars afin de regler l'affaire à l'amiable. Monsanto avait présenté à ce procès des preuves scientifiques décisives démontrant l'absence de lien entre l'exposition à la dioxine et les nombreux cancers dont souffraient les vétérans. Il sera démontré au début des années 90 que ces études étaient biaisées.

1989 Margaret Miller, ancienne chercheuse pour Monsanto, rentre à la FDA.

1989 Samuel Epstein révèle dans le Los Angeles Times que Monsanto revend à des coopératives la viande et le lait issus de ses fermes expérimentales sur la rBGH.

1990 Greenpeace révèle dans un raport intitulé Science for Sale, que des scientifiques de Monsanto auraient biaisés des études sur la dioxine afin de conclure à son caractère non cancérigène pour l'homme. Ces études avaient servi de preuves pour débouter les vétérans dans leur action contre l'agent orange.

1990 Monsanto dépense plus de 405.000 dollars en frais d'avocats pourfaire rejeter la réglementation californienne Proposition 128, connue sous le nom de « Big Green initiative ». Cette régulation visait à interdire l'usage de certains pesticides nocifs pour la santé et l'environnement, dont l'Alachlor de Monsanto.

Suite

Source : ogmnonmerci01

Pour accéder à cet article, cliquer sur "Lien utile"

Info recueillie par Michel95

Le point sur les OGM

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.