Hippocampe : un autre animal en moins ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/02/2014 à 14h59 par Fred.


HIPPOCAMPE : UN AUTRE ANIMAL EN MOINS ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Hippocampe : un autre animal en moins ?

 

Nous connaissons tous cet animal marin qui ressemble à cheval. En effet, l'hippocampe est un magnifique poisson qui fait rêver les petites filles, grâce aux contes de fées. Il est à la fois l'une des bizarreries et l'un des joyaux de la nature, mais peut-être plus pour longtemps. En effet, il disparaît lentement, mais sûrement, de nos océans. Mais pourquoi s'éteint-il ?

(...)

Or, il est malheureusement en voie de disparition. Mais pourquoi ? D'abord parce qu'il est un ingrédient phare de la médecine chinoise. Pour répondre à la demande, environ 20 millions d'hippocampes sont pêchés, chaque année. Ensuite, parce que leur habitat se dégrade. Effectivement, l'acidification des océans et leur réchauffement ne les aident certainement pas à survivre, d'autant plus qu'ils ont une faible capacité d'adaptation. Après, il y a les aquariophiles ou, si vous préférez, les gens élevant en aquarium des plantes et des poissons exotiques, qui rêvent d'en avoir un. La demande est sans cesse croissante, ce qui a créé de vastes réseaux internationaux qui échappent pratiquement à tout contrôle. Pour un hippocampe qui arrive chez un client, au moins dix ont été capturés. Finalement, beaucoup d'hippocampes desséchés sont utilisés comme éléments décoratifs pour la fabrication de cendriers, de porte-clefs, de bijoux, etc.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Anabel B. LeBlanc, publié par letudiantoutaouais.ca et relayé par SOS-planete

 

Deux nouveaux modules d'actualité : Les JO de Poutine - Méditerranée et gaz sarin

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Anabel B. LeBlanc

Source : www.letudiantoutaouais.ca