Haïti - Environnement : Le mystère du lac Azuéi bientôt résolu - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/12/2010 à 20h54 par Tanka.


HAÏTI - ENVIRONNEMENT : LE MYSTÈRE DU LAC AZUÉI BIENTÔT RÉSOLU

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Haïti - Environnement : Le mystère du lac Azuéi bientôt résolu

Depuis le 24 décembre, plusieurs centaines de poissons ont été retrouvés morts sur les rives de L'étang Saumâtre aussi connu sous le nom de lac Azuéi et située à une trentaine de kilomètres à l'Est de Port-au-Prince, au sud-est d'Haïti dans la plaine du Cul-de-Sac et jouxtant la frontière, avec la République Dominicaine.

Comme causes probables du décès des poissons, Michel Chancy, Secrétaire d'Etat à l'Agriculture, Production animale évoque un possible déséquilibre des matières organiques se trouvant dans le Lac.

Hypothèse que semble partager l'agronome Arnoux Séverin, responsable du Programme environnemental transfrontalier (PET), qui cite la teneur en calcaire des tonnes de remblais empilées sur les rives du lac Azuei qui pourrait augmenter l'alcalinité de l'eau du lac. D'un autre côté, la baisse de la température du lac pourrait avoir, des conséquences sur certains poissons, ajoutant que « les tilapias sont la seule espèce ayant été touchée par cette contamination ».

Pierre Garo Nérée, Coordonnateur adjoint de l'association Conscience Citoyenne pour la Protection de l'Environnement d'Haïti (COCIPEH) a fait part des inquiétudes de toute la communauté face a ce qu'il qualifie de catastrophe écologique « Les poissons sont morts par dizaines voire par milliers à Fond-Parisien et à Thomazeau » précisant que des tortues, ont également été retrouvés mortes au bord du Lac.

M. Nérée rappelle que cette catastrophe a de graves incidences sur la vie économiques des habitants de la région « Le Lac Azuei et le marché de Malpasse constituent les piliers de l'économie dans la région » invitant les autorités haïtiennes à faire toute la lumière sur ce dossier.

Le directeur de la section « Pêche et Aquaculture » au MARNDR, Robert Badio, a fait savoir pour sa part que ce n'est pas un phénomène nouveau en Haïti et affirme que les autorités s'activent de manière a connaitre la cause exacte de ces décès.

Dernière minute : Les premiers résultats des analyses menées dans le lac azuei, montrent qu'un manque d'oxygène dû à l'utilisation de matériaux calcaires dans les travaux de rehaussement du tronçon de route affecté par la remontée des eaux du lac serait à l'origine de la mort des poissons. « Ces matériaux proviennent des collines avoisinantes du lac riches en calcaires. La dissolution et le mélange des ces composés calcaires semble avoir modifié momentanément l'acidité naturelle de l'eau en cette zone, entrainant ainsi une rareté d'oxygène au niveau du lac ».

Des analyses complémentaires sont en cours, afin de compléter et confirmer les premiers résultats informe le gouvernement. Si les résultats sont confirmés l'interdiction de la pêche, la consommation et la vente de poissons pourrait être levé prochainement.

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : haitilibre.com

Source : www.haitilibre.com