H1N1: les Indiens d'Amazonie touchés - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/08/2009 à 11h09 par Michel Walter.


H1N1: LES INDIENS D'AMAZONIE TOUCHÉS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
H1N1: les Indiens d'Amazonie touchés

Des premiers cas de grippe porcine ont été déclarés chez des Indiens d'Amazonie, les Matsigenka du Pérou, a annoncé l'ONG Survival hier, soulignant que les experts craignent une contagion rapide parmi les peuples n'ayant "aucune immunité contre les maladies extérieures".

Les autorités locales ont cependant assuré mercredi que les sept indigènes concernés, qui vivent le long du rio Urubamba en Amazonie péruvienne, étaient "hors de danger". "Le groupe d'indigènes affectés a reçu le traitement adéquat. Ils ont réagi favorablement et sont en train de guérir. Il n'y a aucun problème majeur, ils sont hors de danger", a déclaré le directeur régional des services de santé de Cusco (sud-est), Santiago Saco Mendez, cité par l'agence officielle Andina. Survival France avait peu auparavant souligné que les experts redoutaient une "contagion dévastatrice" au nouveau virus A(H1N1) dans ce type de population.

"Les peuples indigènes à travers le monde sont particulièrement vulnérables à la grippe A en raison de leur faible immunité et de leur taux élevé de maladies chroniques telles que le diabète ou les dysfonctionnements cardiaques", précise l'ONG dans un communiqué, citant notamment les Aborigènes d'Australie et les communautés des Premières Nations au Manitoba (Canada).