GREENWASHING – Volkswagen dans le viseur de Greenpeace - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/06/2011 à 14h52 par Mich.


GREENWASHING – VOLKSWAGEN DANS LE VISEUR DE GREENPEACE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
GREENWASHING – Volkswagen dans le viseur de Greenpeace

 

Critiquant le double jeu de Volkswagen en matière de développement durable, Greenpeace dénonce la pression exercée par la marque allemande pour empêcher l'Europe de s'engager vers un objectif 30% de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, d'ici à 2020.

L'association stigmatise le double discours de VW qui s'opposerait à deux lois européennes stratégiques pour la protection du climat : la revalorisation de l'objectif de réduction des émissions, et l'adoption de normes plus strictes en matière de performance énergétique des véhicules. « Le constructeur s'efforce de verdir son image, mais il dépense des millions d'euros chaque année pour financer des groupes de pression qui, dans l'ombre, oeuvrent pour empêcher l'Europe de passer à un objectif de 20 à 30% de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, d'ici à 2020 » affirme Greenpeace.

 

Un article de enviro2b.com

 

 

 

Manifeste de la Rébellion (Greenpeace)

Notre planète – la Terre – est en danger. Volkswagen s'oppose à deux lois européennes stratégiques pour la protection du climat : la revalorisation de l'objectif de réduction des émissions, et l'adoption de normes plus strictes en matière de performance énergétique des véhicules. Sans ces mesures, la Terre connaîtra le même sort que la planète Aldérande : elle sera détruite par l'Étoile Noire. Mais tout n'est pas perdu. Nous sentons que la force accompagne Volkswagen.

Nous, membres de l'Alliance rebelle, appelons Volkswagen à s'éloigner du côté obscur. Pour donner une chance de survie à notre planète, Volkswagen doit :

Soutenir des réductions d'émissions plus ambitieuses

Le constructeur s'efforce de verdir son image, mais il dépense des millions d'euros chaque année pour financer des groupes de pression qui, dans l'ombre, oeuvrent pour empêcher l'Europe de passer à un objectif de 20 à 30 % de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, d'ici à 2020.

D'autres entreprises - comme Google, Ikea, Sony, Axa ou Philips - apportent déjà leur soutien à un objectif de réduction de 30 %. Volkswagen ne doit pas rester à la traîne.

Encourager l'adoption de normes de performance énergétique plus strictes

Des voitures moins énergivores consomment moins de carburant et émettent moins de CO2. Volkswagen fait pression contre un renforcement des normes énergétiques européennes.

En tant que premier constructeur automobile européen, Volkswagen a de lourdes responsabilités. Il doit être le moteur du changement et apporter son soutien à des normes d'efficacité énergétique plus strictes.

Joindre l'acte à la parole en matière de technologies vertes

Volkswagen affirme vouloir devenir le constructeur automobile « qui respecte le plus l'environnement ». Mais en 2010, ses modèles les plus économes en carburant ne représentaient que 6 % de ses ventes ! Volkswagen dispose des technologies qui lui permettraient d'améliorer ses performances. Il doit établir un plan d'action pour que l'ensemble de son parc de véhicules roule sans pétrole d'ici à 2040.

Source

 

Note de l'unité carbone :
La Force est avec nous.
Rejoignons la rebellion.
Boycottons Volkswagen !

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : enviro2b.com et Greenpeace

Source : www.enviro2b.com