Greenpeace piège des scientifiques en leur faisant rédiger un article climato-sceptique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/06/2017 à 14h00 par colibrix.


GREENPEACE PIÈGE DES SCIENTIFIQUES EN LEUR FAISANT RÉDIGER UN ARTICLE CLIMATO-SCEPTIQUE

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Greenpeace piège des scientifiques en leur faisant rédiger un article climato-sceptique

 

Mais pourquoi diable les climato-sceptiques -citons parmi eux " les Moutons Enragés", pourtant lucides en certains domaines- s'entêtent-ils à défendre les multinationales du pétrole, du gaz et du charbon ?

 

Nous avons du mal à croire
qu'ils se font grai$$er la papatte !

 

 

Mais pourquoi pas après tout, lorsque l'on tombe sur certains autres de leurs sujets de prédilection.

 

Quoiqu'il en soit, quelques taupes de notre équipe enquêtent, en ce moment-même, au sein du troupeau -finalement pas si enragé que ça- parmi les proches d'un certain Benji, le Grand Berger en chef

 

A suivre

 

ICI

 

 

(...)

Un militant de l'ONG s'est fait passer pour un consultant en relations publiques. Il a adressé un courrier au physicien William Happer, professeur émérite à l'université de Princeton (New Jersey). Le faux consultant explique : « Notre client est une compagnie pétrolière du Proche-Orient, inquiète de l'impact de la conférence climatique des Nations Unies qui doit se tenir ce mois-ci (...) Nous pensons que, vu votre travail important sur le sujet et votre poste à Princeton, un très court article écrit ou endossé par vous pourrait oeuvrer fortement en faveur de notre client ».

 

 

Le physicien doit donc écrire un article sur les bénéfices du pétrole et du gaz : il accepte la mission à 250 dollars de l'heure. Cette somme n'est pas pour lui mais pour la CO2 Coalition, un think tank climatosceptique qui le défraie, mais ne lui règle pas de salaire. Le faux consultant accepte le prix, à condition de maintenir le financement secret, pour éviter d'altérer la crédibilité de l'article. L'auteur accepte et précise que ce n'est pas la première fois que cela arrive.

 

 

Et la momie revient avec ces idées-là ? Non mais vraiment : il faudrait vraiment avoir été payé pour revoter pour ce lascar-là !!! Ou alors, il nous prend, nous les Français, pour ce que nous sommes en train de devenir : d'irrécupérables cons ;o)

 

 

Le sociologue Frank Clemente, professeur émérite à la Penn State University (Pennsylvanie), se fait également piéger en acceptant de rédiger un rapport « pour contrer les études liant le charbon à une mortalité prématurée, en particulier le chiffre de l'Organisation mondiale de la santé selon lequel 3,7 millions de personnes meurent chaque année de la pollution due à la combustion des fossiles », contre financement : 275 dollars l'heure, 15 000 dollars pour un article de 8 à 10 pages et 6 000 dollars pour une tribune publiée dans la presse.

 

 

Pour se « vendre », le professeur énumère ses travaux et précise que « dans aucune de ces situations le sponsor n'a été identifié, écrit-il. Je publie tous mes travaux comme “scientifique indépendant”.

Contacté par Le Monde, le sociologue précise pourtant qu'il ne renie absolument rien de ce qu'il a écrit dans ses travaux et affirme qu'à sa connaissance, « ils ne contiennent aucune erreur ».

 

 

Greenpeace a immédiatement affirmé avoir « piégé » les scientifiques climato-sceptiques

 

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Une actualité de CHARLOTTE D'ORNELLAS,
publiée par fr.aleteia.org
et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

Quelques exemples de sujets
abordés par fr.aleteia.org, un
site catholique différent

 

En Californie, des milliers de résidents évacués
après une fuite massive et incessante de méthane

Pape François : « Le monde est fatigué
des prêtres ou évêques à la mode »

Les réseaux sociaux, le nouvel opium du peuple ?

Agriculture : Les sols se meurent

 

 

Changement climatique : les raccourcis de Nicolas Sarkozy

Réchauffement climatique : les océans malades affectent tous les écosystèmes

Energie-climat - Des milliardaires se regroupent
pour sauver la planète et remplir leur portefeuille

Le dossier de Terre sacrée sur l'emballement climatique

 

 

Le Tribunal Monsanto pour
mettre fin à l'agro-industrie
chimique polluante et écocide

Immense victoire pour les associations :
les semences anciennes ne sont
plus interdites en France !

 

 

Pour vous mettre l'eau à la bouche,
voici le premier défi lancé aux
visiteurs de Premium

 

 

 

 

Notre Association défend
la Vie, toutes ses espèces
et bien évidemment l'Homme
avant tout !
Elle est politique,
dans le sens du mot grec "politeia"
et non du mot grec "politike".
En réalité, mis à part les ermites,
nous sommes tous des
Z'ommes politiques ;o)

 

 

 


.


.

 





Auteur : CHARLOTTE D'ORNELLAS - fr.aleteia.org - terresacree.org