Greenpeace évalue les grands consommateurs de produits forestiers - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/12/2010 à 20h23 par Tanka.


GREENPEACE ÉVALUE LES GRANDS CONSOMMATEURS DE PRODUITS FORESTIERS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Greenpeace évalue les grands consommateurs de produits forestiers

Greenpeace a publié récemment son bilan «Grands acheteurs, grands défenseurs», qui évalue la performance des marchés pour la protection de la forêt boréale. Ce rapport annuel s'attarde aux comportements des principaux grands consommateurs de produits forestiers, quant à leurs engagements et aux gestes concrets posés pour la protection de la forêt et de sa faune.

Selon ce bilan, les acheteurs bien connus figurant dans la liste des «Chefs de file» sont : Axel Springer, Cascades, Indigo Books, Kimberly-Clark, Office Depot et RONA. Les entreprises se trouvant dans la catégorie «Ils laissent tomber nos forêts» sont : Best Buy, Harlequin, Home Depot, Sears et Toys ‘‘R'' Us.

«Les chefs de file comme Cascades, Kimberly-Clark, Office Depot et RONA ont décidé d'agir face à la crise écologique qui menace la forêt boréale. Elles se sont engagées à créer des changements, elles passent à l'action et leurs efforts méritent d'être remarqués, affirme Mélissa Filion, responsable de campagne Forêt pour Greenpeace.

Ces entreprises ont posé des gestes concrets afin de réduire leur empreinte sur les forêts et influencer leurs fournisseurs de produits forestiers à améliorer leurs pratiques forestières.»

Les grands acheteurs de produits forestiers peuvent jouer un rôle important dans la façon dont les forêts sont gérées. Grâce à leur influence, la superficie de forêts certifiées par le Forest Stewardship Council (FSC) a augmenté considérablement au cours des dernières années, la coupe a été suspendue dans certaines forêts intactes, et l'adoption de solutions et de politiques d'approvisionnement favorisant la protection de la forêt boréale et du caribou forestier ont été mises en place.

Tiédeur dénoncées

De plus, le document pointe du doigt les joueurs qui tardent à emboîter le pas, font de «l'écoblanchiment» et continuent d'ignorer l'appel des organisations environnementales pour une meilleure protection de la forêt boréale.

«Greenpeace lève le voile aujourd'hui sur les grands acheteurs qui refusent de s'engager à trouver des solutions pour la préservation de la forêt boréale, ajoute Mélissa Filion. Nous demandons aux dirigeants de ces entreprises d'arrêter de négliger la forêt boréale et aux consommateurs de communiquer directement avec ces entreprises en les poussant à faire mieux.»

Critères d'évaluation

Le bilan évalue 23 entreprises selon leur performance environnementale et les classe en quatre catégories. Les huit critères utilisés pour évaluer la performance de ces grands acheteurs sont :

• Mesures pour la protection des forêts menacées

• Réduction, recyclage et utilisation de fibres recyclées

• Préférence et cibles pour l'achat de fibre et/ou de bois certifiés FSC

• Leadership dans la défense des enjeux liés à la conservation et à la protection de la forêt boréale

• Étiquetage et mise en marché de produits forestiers plus écologiques

• Engagement auprès de leurs fournisseurs

• Dialogue avec les organismes de conservation

• Tentative «d'écoblanchiment»

Il est possible ici, de consulter le bilan Greenpeace 2010 des grands consommateurs de produits forestiers pour plus de détails.

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Source : www.journalhabitation.com