Greenpeace demande l'interdiction d'un riz transgénique - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/09/2009 à 17h09 par Tanka.


GREENPEACE DEMANDE L'INTERDICTION D'UN RIZ TRANSGÉNIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Greenpeace demande l'interdiction d'un riz transgénique

Information recueillie par Tanka.

Au nom du principe de précaution, Greenpeace demande à la société agrochimique Bayer de renoncer à ses projets et de retirer toutes les demandes d'autorisation en cours de son riz transgénique LL62. Lequel est, pour l'heure, cultivé sur quelques parcelles expérimentales en plein champ, en Chine notamment. Or, Bruxelles doit prochainement statuer sur son autorisation à l'importation.

Le riz LL62 est résistant à un herbicide, le glufosinate. Selon Greenpeace, l'évaluation de ce riz par l'Autorité européenne de sécurité des aliments, l'AESA, «a soulevé, sans y répondre, un certain nombre de questions concernant des irrégularités au niveau moléculaire, les effets des résidus de glufosinate, ainsi que des différences de composition entre le riz LL62 et le riz conventionnel. Le risque sanitaire potentiel du LL62 n'est donc pas correctement évalué. »

Pour Rachel Dujardin, chargée de campagne OGM pour Greenpeace France, «le glufosinate est l'un des pesticides considérés comme nocifs pour la santé par le nouveau Règlement européen sur les pesticides et il sera prochainement interdit dans l'Union. Interdire un pesticide en Europe à cause de sa toxicité et en encourager son utilisation ailleurs dans le monde par le biais de ce le riz LL62 est incohérent et immoral».