Greenpeace: 1 million de signatures pour un avenir sans OGM - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/12/2010 à 20h17 par Tanka.


GREENPEACE: 1 MILLION DE SIGNATURES POUR UN AVENIR SANS OGM

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Greenpeace: 1 million de signatures pour un avenir sans OGM

Pour la première « initiative citoyenne » de l'histoire de l'Union européenne, plus d'un million deux cent mille citoyens européens appellent la Commission européenne à respecter un moratoire sur les nouvelles autorisations d'OGM.

La veille de la remise officielle de la pétition à Bruxelles, le Ministre de la Santé du Luxembourg, Mars Di Bartolomeo apporte son soutien à la pétition. Le Ministre joint une lettre aux dernières signatures venant du Luxembourg et encourage le Commissaire européen chargé de la santé et en charge des dossiers OGM, John Dalli, à donner une suite favorable à cette première « initiative citoyenne ».

Au printemps Greenpeace et Avaaz avaient lancé la pétition « 1 million de signatures pour un avenir sans OGM » dans les 27 États membres de l'UE. Au Luxembourg les organisations de l'Initiative « Luxembourg sans OGM » ont soutenu la pétition et plus de 5000 signatures ont été récoltées.

La pétition « 1 million de voix pour un avenir sans OGM » a été lancée dans le cadre de l'initiative citoyenne européenne. Définie dans le Traité de Lisbonne de décembre 2009, ce dispositif permet à un million de citoyens européens de saisir la Commission européenne.

La pétition « 1 million de signatures pour un avenir sans OGM » demande à la Commission européenne de suspendre toute nouvelle autorisation d'OGM en Europe tant que les procédures d'évaluation des OGM qui ne sont actuellement pas à même d'évaluer correctement les risques des OGM, n'auront pas été revues. Fin septembre dernier, la pétition a atteint, puis dépassé le million de signataires. Pour donner à la pétition une base juridiquement plus solide et obliger la Commission européenne à agir, il fallait en plus un certain nombre de signatures dans un nombre représentatif d'États membres. Le Luxembourg compte parmi les États membres dans lesquels le quorum a été atteint.

« Cette pétition est une grande première. 1,2 million de signatures recueillies à travers toute l'Europe, ce qui confirme les chiffres du dernier Eurobaromètre, qui indique que l'opposition aux OGM dans l'Union européenne reste forte. La Commission doit absolument en tenir compte et arrêter d'imposer à l'Europe sa politique pro-OGM », déclare Maurice Losch, chargé de campagne OGM chez Greenpeace Luxembourg.

En décembre 2008, le Conseil européen des ministres de l'Environnement avait exigé de la Commission qu'elle renforce les procédures d'évaluation avant toute nouvelle autorisation d'OGM, afin de mieux prendre en compte les impacts environnementaux et socio-économiques. Non seulement, cette demande est restée lettre morte, mais, en mars dernier, la Commission a en plus donné son feu vert à la pomme de terre transgénique Amflora de BASF.

Cette autorisation a généré des réactions de protestation de la part de nombreux pays européens : le Luxembourg, l'Autriche, la Pologne et la France se sont joints à la plainte déposée par la Hongrie auprès de la Cour de Justice européenne. Le 16 mars dernier la Chambre des Députés avait voté à l'unanimité et avec le soutien du gouvernement une motion demandant un moratoire sur les autorisations d'OGM dans l'UE.

« Le gouvernement du Luxembourg s'est engagé à appliquer le principe de précaution en matière d'OGM. J'apporte donc avec conviction mon soutien à l'initiative citoyenne ‘1 million de voix pour un avenir sans OGM'. J'encourage le Commissaire chargé de la santé, Monsieur John Dalli, à protéger la santé des consommateurs et à donner une suite favorable à la demande formulée dans la pétition », déclare Mars Di Bartolomeo, Ministre de la Santé du Luxembourg.

Devenez lanceur d'alertes

SOS-planete





Auteur : lequotidien.lu

Source : www.lequotidien.lu