Il y a celles et ceux qui se rendent compte et celles et ceux qui se rendent ! (Clips audiovidéos)

Great Bear Rainforest, un modèle de préservation des forêts - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/04/2011 à 00h10 par geof.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Great Bear Rainforest, un modèle de préservation des forêts

 
Cela fait exactement dix ans qu'un accord a été conclu pour la protection de la Great Bear Rainforest, au Canada. Il s'agit là d'un grand pas en avant pour Greenpeace mais aussi, d'un modèle durable pouvant servir d'inspiration pour les forêt anciennes en Indonésie, dans le bassin du Congo et en Amazonie.

Les Nations unies ont proclamé 2011 l'Année Internationale des Forêts. Malgré ce jubilé, impossible d'oublier qu'au niveau mondial, la déforestation suit son cours.

Greenpeace met tout en oeuvre pour freiner cette pratique en Indonésie, en République Démocratique du Congo et en Amazonie dans l'espoir qu'à terme, la déforestation y cesse.

Cela permettrait non seulement d'assurer la protection de toutes les espèces animales et végétales vivant dans ces forêts mais aussi, du climat mondial. En effet, les forêts anciennes sont comme d'énormes réservoirs stockant le CO2.

Il y a plus de dix ans, Greenpeace Canada a décidé de concentrer son action sur la préservation de la Great Bear Rainforest, une forêt tempérée humide le long de la côte ouest du Canada.

En bloquant les chemins et les camps utilisés par l'industrie du bois, en protestant devant les ambassades canadiennes du monde entier et en menant des campagnes ciblées à l'encontre du marché du bois, Greenpeace est parvenue à attirer l'attention du monde entier sur cette région unique.

L'accord conclu le 4 avril 2001 a permis de jeter les bases pour venir progressivement à bout des divergences existantes quant à l'affectation des sols dans la Great Bear Rainforest. Si les uns mettaient en avant le côté écologique, les autres primaient les intérêts socio-économiques.

L'accord peut véritablement offrir une solution à la problématique mondiale de la déforestation. Le modèle aujourd'hui en place permet non seulement de résoudre les problèmes environnementaux mais aussi, d'offrir une plus grande justice sociale aux peuples autochtones, notamment pour ce qui est de leurs droits à disposer d'un revenu durable.

Après plus de quinze ans de lutte, la Great Bear Rainforest semble promise à un bel avenir. Mais l'histoire n'est pas terminée pour autant. Greenpeace et ses partenaires, les compagnies forestières, le gouvernement de Colombie britannique et les First Nations (peuple autochtones du Canada) doivent tous s'engager sur le long terme.

Ces parties travaillent actuellement à deux engagements pour 2014 : préservation de 70% des forêts anciennes de la région et amélioration notoire du bien-être des communautés locales. Nous crierons véritablement Victoire lorsque ces deux objectifs seront atteints.

 

Un article publié par Greenpeace

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

 

Le site étrange qui dérange même les anges!

 

Auteur : greenpeace

Source : www.greenpeace.org

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter geof
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.