Grand bal mondial des manifestants écologistes et altermondialistes - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/12/2009 à 15h18 par Tanka.


GRAND BAL MONDIAL DES MANIFESTANTS ÉCOLOGISTES ET ALTERMONDIALISTES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Grand bal mondial des manifestants écologistes et altermondialistes

Information recueillie par Tanka.

Des dizaines de milliers de manifestants sont attendus à Copenhague pour réclamer un accord contraignant aux participants à la conférence de l'ONU sur le climat. D'autres rassemblements sont également prévus partout dans le monde, ce samedi.

La parole est dans la rue. Partout dans le monde, et notamment à Copenhague où se déroule depuis lundi la conférence de l'ONU sur le réchauffement climatique, des dizaines de milliers de manifestants vont battre le pavé, ce samedi, pour faire pression sur les délégations participant au sommet "de la dernière chance", qu'un panel de ministres doit rejoindre dans la journée. Dimanche en effet, les négociations destinées à enrayer le réchauffement de la planète devraient entrer dans le vif du sujet.

En Australie, près de 50 000 personnes sont déjà descendues dans les rues de Canberra, de Sydney et de Melbourne, portant des lacets bleus aux chaussures.

Au Philippines, des centaines de manifestants se sont réunis tambour battant pour une "manifestation bruyante" devant la mairie de Manille, après avoir revêtu des tee-shirts rouges "en signe d'alerte rouge pour dire au monde qu'il reste peu de temps" pour agir, a expliqué à l'AFP Ali Obusan, membre de l'organisation Greenpeace Philippines.

Mais c'est au Danemark, où se déroule le sommet, que la mobilisation devrait être la plus spectaculaire : la police attend 50 000 manifestants en provenance de Berlin, Londres, Leeds, Amsterdam et Milan, tandis que les organisateurs espèrent en voir 80 000 répondre à leur appel, sous la bannière : "Changez le système, pas le climat."

À cette occasion, la police danoise craint des débordements. "Hier, nous étions dans une manifestation altermondialiste, baptisée 'Our climate, not your business', raconte Jennifer Knock, envoyée spéciale de France 24 à Copenhague. Il n'y avait que 500 manifestants, mais la police avait déjà sorti les chiens, les matraques, etc." Quelque 75 personnes, parmi lesquelles une majorité de Britanniques, d'Italiens, d'Allemands et de Français, ont été arrêtées et placées en détention préventive. "Il y aura zéro tolérance ce samedi, poursuit Jennifer Knock, et les manifestants ont intérêt à défiler dans le calme."

Parmi les guest stars du défilé de Copenhague : la chanteuse béninoise Angélique Kidjo, l'ancienne commissaire de l'ONU aux réfugiés Mary Robinson, et l'ancien archevêque sud-africain, prix Nobel de la paix en 1984, Desmond Tutu.

Sur le front des négociations, un premier projet d'accord de lutte contre le réchauffement climatique, dévoilé vendredi, a été salué par les organisations écologistes, même s'il a une nouvelle fois mis en évidence des divergences de vue persistantes entre pays riches et pays en développement.

Pour en savoir plus sur la situation planétaire