Glyphosate : c'est reparti pour cinq ans d'autorisation ! Macron renie ses engagements - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/02/2019 à 22h26 par Exo007.


GLYPHOSATE : C'EST REPARTI POUR CINQ ANS D'AUTORISATION ! MACRON RENIE SES ENGAGEMENTS

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Glyphosate : c'est reparti pour cinq ans d'autorisation ! Macron renie ses engagements

 

.Aider les lanceurs d'alerte

Contact - Echange - Lien social : sos-planete(at)terresacree.org

 

Pas d'écologie sans Justice sociale

 

............

 

 

La décision était attendue depuis des mois, le couperet est tombé : la Commission européenne a obtenu la majorité qualifiée pour que le glyphosate soit autorisé cinq ans de plus... jusqu'en 2022. La France lui a emboîté le pas en rejetant finalement son interdiction après une certaine cacophonie. La déception et la colère des ONG de défense de l'environnement et de notre santé est très importante.

 

 

27 novembre 2017 : cette journée était cruciale pour l'avenir de l'herbicide le plus vendu au monde. A priori, la mobilisation de la société civile et la pression médiatique devaient faire pencher la balance pour une sortie du glyphosate, cet herbicide notamment présent dans le Roundup et fabriqué par Monsanto. En France, près de 8 personnes sur 10 réclamaient une interdiction immédiate du glyphosate.

 

79% des Français sont pour une interdiction immédiate du glyphosate (sondage SumofUs, octobre 2017) et l'Initiative citoyenne européenne pour interdire le glyphosate a dépassé le million de signatures (1 320 517 exactement)

 

 

"Tout convergeait vers une interdiction : la pression des citoyens qui réclamaient la sortie du glyphosate, de nombreuses organisations dont des associations d'anciens agriculteurs malades, des députés français et européens, le scandale des Monsanto papers, la polémique autour de l'évaluation scientifique... Cela n'aura pas suffi" s'indignent Générations Futures, Foodwatch et la Ligue contre le cancer. Il y a effectivement un fossé, qui s'est encore un peu plus creusé, entre les aspirations des peuples à vivre en bonne santé et les décisions politiques.

 

(...)

 

Le couperet est tombé avec une déclaration du président de la République jeudi 24 janvier 2019 : « Je sais qu'il y en a qui voudraient qu'on interdise tout du jour au lendemain. Je vous dis : un, pas faisable, et ça tuerait notre agriculture. Et même en trois ans on ne fera pas 100 %, on n'y arrivera, je pense, pas ».

 

(...)

 


Pour lire la suite, cliquer ICI

 

 

Une actualité de Christophe Magdelaine, publiée par notre-planete.info et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

Sur le même sujet :

Glyphosate : l'Assemblée refuse à nouveau d'inscrire l'interdiction de l'herbicide dans la loi - L'atelier

Alternative aux désherbants chimiques - Oeliatec : une entreprise Bretonne qui détrône le Glyphosate - L'atelier

Le ministre de l'agriculture Stéphane Travert refuse l'interdiction légale du glyphosate- Honteux ! - L'atelier

 

Si chacun des visiteurs réguliers ne
donnait que 1 €uro par an,
la vie de l'Association serait
pérennisée. Pensez-y. Merci

 

 

 

 

....

 


abonnés

 

 

 

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux
 

......


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
...

 

...Un agrégateur (lecteur)
de flux RSS (notifications),
pour être prévenu aussitôt
de nos actualités sur PC ou
mobiles - L'atelier

 

Tout va si vite ! Vous n'allez
pas en croire vos yeux ;o)

 

 

.....

 

 





Auteur : Christophe Magdelaine; notre-planete.info