Gloss et rouges à lèvres : des métaux lourds à des niveaux toxiques - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/05/2013 à 11h01 par kannie.


GLOSS ET ROUGES À LÈVRES : DES MÉTAUX LOURDS À DES NIVEAUX TOXIQUES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Gloss et rouges à lèvres : des métaux lourds à des niveaux toxiques

 

On avait déjà détecté la présence de certains métaux lourds, comme le plomb ou le manganèse, dans des cosmétiques.

Désormais, des scientifiques viennent d'estimer la quantité quotidienne moyenne de ces métaux absorbés par les utilisateurs de gloss de rouges à lèvres. Et certains sont avalés à des doses toxiques.

Il faut souffrir pour être belle. Car à en croire les résultats parus dans la revue Environmental Health Perspectives, certains rouges à lèvres ou autres gloss pourraient causer des troubles pour la santé du fait de leur concentration élevée en certains métaux lourds.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Janlou Chaput, publié par futura-sciences.com et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Ce site accueille environ 6500 visiteurs par jour. Il est édité par Terre sacrée (association à but non lucratif) qui, en 2013, compte seulement 36 membres. Si vous pensez que nos efforts en valent la peine, merci donc d'adhérer ou de renouveler votre adhésion. Si quelques-uns nous aident, le véhicule continuera à avancer, sinon il s'arrêtera en chemin ! Logique, non ?

 

Testament oral d'un Ancien à ses enfants et petits-enfants

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Ralliez le Cercle des Anciens ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Janlou Chaput

Source : www.futura-sciences.com