Gentech-news FR 401/2018 - le génie génétique et les pesticides en net recul - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/10/2018 à 00h08 par Exo007.


GENTECH-NEWS FR 401/2018 - LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LES PESTICIDES EN NET RECUL

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Gentech-news FR 401/2018 - le génie génétique et les pesticides en net recul

 

.Aider les lanceurs d'alerte

 

............

 

 

Note 1: Pour lire la totalité d'un article, cliquer sur son titre

Note 2: Dans chaque article se trouve une version en français

 

GTN401.1 Expérimentation animale: les toxines Bt endommagent la muqueuse de l'estomac

 

Les toxines Bt sécrétées par les plantes génétiquement modifiées entraînent des modifications pathologiques des muqueuses stomacale et intestinale chez le rat et la souris, pouvant être associées à une maladie inflammatoire de l'intestin et à un cancer du côlon. Tel est le résultat de deux études menées en Australie et au Mexique. En outre, en examinant l'effet du venin d'insectes sur l'appareil digestif des souris, des chercheurs ont constaté les effets allergènes de la toxine Bt, pouvant aller de l'allergie alimentaire au choc anaphylactique. Seul un cinquième des 47 plantes transgéniques présentant une résistance au glyphosate et aux toxines Bt ont fait l'objet d'études alimentaires. Les conclusions des deux groupes de chercheurs australien et mexicain apportent leur soutien à des recherches antérieures qui mettent en garde contre d'éventuels effets négatifs des protéines Bt. (Informationsdienst Gentechnik, 24.9.18)

 

 

GTN401.2 Des biologistes créent de nouvelles variétés de tomates en une génération

 

En une seule génération, une équipe de chercheurs a introduit différents caractères de plantes utiles dans une variété de tomate, en utilisant la technique CRISPR/Cas9, tout en maintenant les spécificités génétiques bénéfiques de l'espèce sauvage. Ainsi, partant d'une sorte de tomate sauvage, une nouvelle plante cultivée a été créée par voie directe. Goût et arôme sont identiques à ceux de son ancêtre sauvage, elle est résistante à la tache bactérienne, dévastatrice sur le plan commercial, et est particulièrement riche en lycopène, capteur de radicaux libres, avec des effets bénéfiques sur la santé. Ce résultat est célébré en tant que percée technologique majeure dans le secteur de la sélection végétale. Au lieu de s'en réjouir trop hâtivement, il vaudrait mieux examiner d'abord ce produit en fonction d'effets secondaires indésirables. L'on peut également se demander si ses propriétés bénéfiques seront préservées à long terme, lorsque cette variété de tomate est cultivée sur de grandes surfaces, dont la production est destinée à la vente. (ntv, 1.10.18)

 

 

GTN401.3 Echec du coton Bt

 

La culture du coton Bt en Inde est à l'origine de rendements stagnants, d'une infestation massive de parasites et d'un accroissement de la consommation de produits agrochimiques. Les promesses des adeptes des OGM, assurant que le coton GM permettrait d'augmenter les rendements de coton en Inde et que ce dernier permettrait de réduire le besoin en insecticides chimiques grâce à la bactérie incorporée à son génome afin de produire son propre insecticide, n'ont pu être tenues. Au lieu de cela, la culture de cette plante est responsable du développement de la résistance aux parasites et à la réapparition de parasites secondaires. En outre, le coton Bt est coûteux, non durable et pollue énormément l'environnement, entraînant la dégradation des sols, la pollution et la perte de diversité des cultures. Les États indiens semblent avoir tiré les leçons de leur expérience avec le coton GM Bt: la plupart d'entre eux n'autorisent plus les essais avec des plantes génétiquement modifiées. (GMWatch, 23.9.18)

 

 

GTN401.4 Le génie génétique dans nos aliments ?

 

Les organismes génétiquement modifiés n'ont pas vraiment la côte auprès de la population suisse. Bien que la culture des OGM soit interdite en Suisse, ils sont quand même utilisés dans l'industrie alimentaire. Ainsi, par exemple, protéines ou vitamines sont produites à l'aide de microorganismes génétiquement modifiés. Etant donné que l'on ne trouve plus d'ADN dans les produits finis, il n'est donc pas nécessaire de déclarer un OGM. Il est également autorisé d'utiliser des plantes GM dans l'élevage des espèces animales. Toutefois, les fabricants de matières fourragères renoncent aux importations pour ne pas ternir leur image. En outre, une contamination par des OGM peut survenir, par exemple par le pollen contenu dans le miel importé. (SRF Kultur, 28.9.18)

 

 

GTN401.5 Agroécologie au lieu de pesticides

 

Dans un scénario alternatif, des chercheurs français ont montré comment il serait possible de nourrir toute l'Europe en se passant des pesticides. Le scénario développé dans l'étude se déroule sur de dix ans et se nomme Tyfa (Ten Years for Agroecology in Europe). L'agroécologie a pour objectif de protéger l'environnement et le climat, ainsi que de répondre aux besoins des Européens en matière d'alimentation saine et durable. Le scénario démarre par un rééquilibrage du régime alimentaire européen: moins de produits d'origine animale, et donc moins de gaz à effet de serre et davantage de biodiversité. Des mesures écologiques telles que plus de haies, mares, arbres et murets induiraient une baisse des rendements de 10 à 50%, selon les cultures. En revanche, ce changement de comportement réduirait également la dépendance de l'agriculture aux importations (soja d'Amérique du Sud, par exemple). L'objectif déclaré des chercheurs est de placer le développement durable au centre des relations internationales ainsi que des politiques publiques et privées. (GMWatch, 18.9.18)

 

 

Les Gentech-news sont rédigées par Paul Scherer, SAG. Une vue d'ensemble de toutes les informations, les références ainsi que tous les articles de fond peuvent être consultés sur la page d'accueil : Gentech-news.
Les éditions 1- 293 sont toujours disponibles sur
la page d'accueil du «Blauen-Institut»

 

Les 3 précédents sujets:

Gentech-News 400/2018 - les produits GM et OGM de plus en plus contestés - L'atelier

Gentech-News 399/2018 - Génie génétique; OGM et GM; Tournesol contre Soja - L'atelier

Gentech-News 398/2018: l'Europe 1ère en génie génétique; l'Irlande reste sans OGM - L'atelier

 

Si tous les visiteurs réguliers
contribuent financièrement,
la vie de l'Association sera
pérennisée. Même pour 1€,
vous pouvez soutenir
Demain l'Homme. Merci

 

 

 

 

 

....

 

 


abonnés

 


 

 

 

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux
 

............


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
...

 

...Un agrégateur (lecteur)
de flux RSS (notifications),
pour être prévenu aussitôt
de nos actualités sur PC ou
mobiles - L'atelier

 

Tout va si vite ! Vous n'allez
pas en croire vos yeux ;o)

 

 

.....

 

 





Auteur : Paul Scherer; gentechfrei.ch