Gentech-News 393/2018 - Petit à petit, le bio et le principe de précaution gagnent du terrain - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/05/2018 à 20h06 par Exo007.


GENTECH-NEWS 393/2018 - PETIT À PETIT, LE BIO ET LE PRINCIPE DE PRÉCAUTION GAGNENT DU TERRAIN

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Gentech-News 393/2018 - Petit à petit, le bio et le principe de précaution gagnent du terrain

 

.Aider les lanceurs d'alerte

 

............

 

 

Note 1: Pour lire la totalité d'un article, cliquer sur son titre

Note 2: Dans chaque article se trouve une version en français

 

GTN393.1 Rapport de la CENH : renforcer le principe de précaution

 

La Commission fédérale d'éthique pour la biotechnologie dans le domaine non humain (CENH) a publié un rapport sur la précaution dans le domaine de l'environnement. Ce rapport parle des exigences éthiques applicables à la réglementation des nouvelles biotechnologies. Y sont en outre traitées différentes approches en matière de légitimité éthique du principe de précaution.

L'utilisation de ces nouvelles technologies dans le domaine de l'environnement est tout aussi empreinte d'incertitudes et repose sur des connaissances aussi lacunaires que les biotechnologies conventionnelles, écrit la CENH dans son rapport. Les membres de cette commission arrivent à la conclusion qu'indépendamment de l'approche choisie, l'idée de précaution a une légitimité éthique et que, s'agissant de réglementation des nouvelles technologies dans le domaine de l'environnement, il faut donc la renforcer et la mettre en oeuvre systématiquement. (EKAH/SAG, 7.5./8.5.18)

 

Lire aussi ceci :

Génie génétique: le principe de précaution doit prévaloir

 

 

GTN393.2 Etats-Unis: les nouvelles étiquettes déçoivent les consommateurs

 

Aux Etats-Unis, à partir de 2020, les fabricants de produits alimentaires seront tenus de déclarer les ingrédients génétiquement modifiés en vertu de la Loi sur l'étiquetage des OGM. Le Département américain de l'agriculture (USDA) a désormais émis une proposition pour l'étiquetage des produits. On recherche en vain les termes «OGM» ou «génétiquement modifiés» sur les étiquettes jaunes et vertes. Elles sont remplacées par «BE» ou «bioengineered», avec un smiley soleil riant.

Au lieu d‘utiliser ces termes, les fabricants sont également libres de ne placer qu'un code QR sur le produit, dirigeant les consommateurs vers un site Web avec davantage d‘informations. Les détracteurs critiquent le fait qu'au lieu d'être informés dans un langage simple et clair sur le contenu controversé, les consommateurs soient trompés. (The New York Times/Alternet, 10./12.5.18)

 

 

GTN393.3 Chocolat GM

 

Selon des chercheurs de l'Université américaine de Penn State University, chaque année, les pertes dues aux maladies fongiques se chiffrent de 20 à 30% de la production mondiale de cacao. Ils imaginent désormais avoir trouvé une solution basée sur l'édition de génome. Ils envisagent d'utiliser CRISPR/Cas9 pour rendre les plantes plus résistantes aux maladies. Pour ce faire, il faut désactiver le gène «TcPR3». Mais les chercheurs sont également conscients du fait que des milliers de gènes pourraient être impliqués dans la résistance aux maladies. Ils ont déclaré n'avoir détecté aucun effet non-ciblé dans les essais en cours. À l'avenir, les nouvelles plantes issues du génie génétique aideront, par exemple, les agriculteurs ouest-africains à accroître leurs récoltes de cacao. (MailOnline, 10.5.18)

 

 

GTN393.4 Un chercheur de l'Institut Max Planck se bat contre les Verts et milite pour le génie génétique

 

Detlef Weigel est biologiste et travaille entre autres à l'Institut Max Planck pour la biologie du développement à Tübingen. Après que les Verts allemands se soient prononcés en faveur d'une réglementation des nouvelles méthodes de génie génétique, en tant que défenseur du génie génétique, Weigel riposte via Twitter. Il demande par exemple, que ces nouvelles méthodes «n'aient pas de plus grands obstacles à surmonter» que les méthodes de culture conventionnelle.

Weigel est toujours prêt à donner une réponse édulcorée à toutes les questions critiques de Spiegel Online sur les conséquences négatives du génie génétique à l'échelle mondiale. Il déclare aussi que l'on ignore les causes exactes des maladies dont souffrent les personnes malades en Argentine. Il considère que globalement, l'agriculture biologique n'est pas une option et que les cultures génétiquement modifiées se développeront bientôt dans toute l'Europe. (Spiegel Online 12.5.18)

 

 

GTN393.5 Toujours davantage de fermes biologiques suisses

 

Le relevé des structures agricoles 2017 publié par l'Office fédéral de la statistique (OFS) montre que, dans l'ensemble, le nombre des exploitations agricoles diminue (-1%). Il est en revanche réjouissant de constater que le nombre des exploitations biologiques a augmenté de 5%. 63% des 6638 exploitations biologiques se situent dans des zones de montagne. Au total, 14% des 1,05 million d'hectares de surfaces agricoles sont cultivés en bio (151400 ha). La plus grande partie des surfaces agricoles sont des prairies naturelles et des pâturages. (BFS, 8.5.18)

 

 


Une actualité de Paul Scherer, SAG, publiée par gentechfrei.ch et relayée par Demain l'homme ex SOS-planete

 

Les Gentech-news sont rédigées par Paul Scherer, SAG. Une vue d'ensemble de toutes les informations, les références ainsi que tous les articles de fond peuvent être consultés sur la page d'accueil : Gentech-news. Les éditions 1- 293 sont toujours disponibles sur la page d'accueil du «Blauen-Institut»

 

Les 3 précédents sujets du Gentech-News:

 

Gentech-News 392/2018 - agriculture biologique, ogm et bonne santé, génie génétique - L'atelier

Gentech-News 391/2018 - Glyphosate, OGM, Monsanto, génie génétique; Qui fera le plus de dégâts ? - L'atelier

Gentech-News 390/2018 - «Baysanto»: fusion Bayer/Monsanto; l'UE renforce le principe de précaution - L'atelier

 

Si tous les visiteurs réguliers
contribuent financièrement,
la vie de l'Association sera
pérennisée. Même pour 1€,
vous pouvez soutenir
Demain l'Homme. Merci

 

 

 

....

 

 


abonnés

 


 

 

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux
 

............


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
...

 

 

Tout va si vite ! Vous n'allez
pas en croire vos yeux ;o)

 

.....

 

 





Auteur : Paul Scherer, SAG; gentechfrei.ch