Gentech-News 376/2017 - le génie génétique entre dans la danse des GM, OGM, dans l'alimentation etc - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/09/2017 à 20h42 par Exo007.


GENTECH-NEWS 376/2017 - LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ENTRE DANS LA DANSE DES GM, OGM, DANS L'ALIMENTATION ETC

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Gentech-News 376/2017 - le génie génétique entre dans la danse des GM, OGM, dans l'alimentation etc

 

 

BOUTIQUE éthique Demain l'Homme : En ce moment, entre autres objets UTILES ET RESPONSABLES, ce PORTE-CARTE ANTI PIRATAGE RFID -aux normes européennes- destiné à se protéger des personnes malveillantes qui peuvent dépouiller notre compte bancaire en un clin d'oeil, simplement en nous frôlant -dans les rues ou dans les magasins- à moins de 50 centimètres (article en préparation par notre équipe)..

 

BOUTIQUE éthique Demain l'Homme : En ce moment, entre autres objets UTILES ET RESPONSABLES, ce PORTE-CARTE ANTI PIRATAGE RFID -aux normes européennes- destiné à se protéger des personnes malveillantes qui peuvent dépouiller notre compte bancaire en un clin d'oeil, simplement en nous frôlant -dans les rues ou dans les magasins- à moins de 50 centimètres (article en préparation par notre équipe).

 

Merci de cliquer ICI

 

Note 1: Pour lire la totalité d'un article, Cliquer sur son titre

Note 2: Dans chaque article se trouve une version en français

 

GTN 376.1 Pourquoi le génie génétique n'est pas une solution pour lutter contre la faim

 

Un article récemment publié dans la revue spécialisée Geographical Review, se penche sur le thème du génie génétique par rapport à la faim dans le monde. Le professeur William G. Moseley du Macalester College à Saint Paul dans le Minnesota, explique pourquoi le génie génétique ne pourra jamais contribuer de manière significative à la sécurité alimentaire mondiale. Au-delà de l'inaccessibilité et des coûts prohibitifs des semences GM pour les petits agriculteurs dans les pays en voie de développement, Moseley cite également, en tant qu'argument, l'utilisation massive d'herbicides et d'engrais, indispensable à une culture rentable des variétés GM. Selon cet expert, l'ingénierie génétique n'est pas une solution pour lutter contre la pauvreté et la faim comparativement aux mesures agro-environnementales. (Geographical Review, 3. Juli 2017)

 

 

GTN 376.2 Protestations paysannes contre le riz doré

 

Aux Philippines et au Bangladesh, les agriculteurs descendent dans la rue afin de protester contre le projet de commercialisation du riz doré génétiquement modifié. Le réseau «Stop Golden Rice!» mobilise d'une part, les agriculteurs pour faire barrage à l'autorisation du riz GM et d'autre part, ce réseau basé aux Philippines, veut attirer l'attention du public sur les risques sanitaires et la menace de monopolisation des semences. Jusqu'à présent, il n'existerait aucune étude pouvant garantir la sécurité alimentaire du riz doré pour la consommation humaine. En outre, en raison de l'insuffisance des rendements, la culture du riz GM n'est pas en mesure d'assurer des moyens de subsistance sûrs aux agriculteurs. (Masipag, 8.8.17)

 

 

GTN 376.3 La thérapie génique crée une société à deux vitesses

 

Dans un proche avenir, aux États-Unis, Novartis mettra sur le marché son dernier médicament contre la leucémie produit par génie génétique. Cependant que les coûts élevés de la thérapie génique ont principalement suscité une vive controverse, les questions d'ordre sociétal sociales n'ont en revanche quasiment pas été abordées. Selon le rédacteur en chef adjoint de la Handelszeitung, l'on peut s'attendre à ce que les progrès actuels en matière de modification des gènes favorisent massivement les inégalités sociales et que la société soit bientôt divisée en deux classes d'hommes distinctes sur la terre.

 

Ceux qui sont modifiés - et les autres. Il est urgent d'ouvrir un vaste débat objectif sur ce thème. (Handelszeitung, 1.9.17)

 

 

GTN 376.4 La Chine stoppe l'importation de trèfle GM provenant des États-Unis

 

La Chine arrête l'importation de 350 tonnes de trèfle génétiquement modifié en provenance des États-Unis. Alors que la livraison avait été déclarée exempte d'OGM, des prélèvements faits par les autorités chinoises ont montré qu'il s'agissait de trèfle GM non autorisé en Chine. Dans ce pays, le trèfle est principalement utilisé comme nourriture pour les vaches laitières. S'agissant de la culture de cette plante fourragère, les États-Unis sont le plus grand producteur. (Global Times, 28.8.17)

 

 

GTN 376.5 Elevage de pomme de terre sans génie génétique avec résistance à la pourriture des feuilles et des tubercules

 

La société néerlandaise d'élevage Solynta a développé une variété de pomme de terre hybride, résistante à la pourriture des feuilles et des tubercules, sans génie génétique. Les plantes possèdent deux gènes de résistance, les protégeant de l'attaque de champignons ou bactéries. L'Union européenne a cofinancé ce projet - avec des fonds du Programme d'innovation Horizon 2020. Selon Solynta, il faudra encore quatre ans pour que cette nouvelle variété de pommes de terre puisse être cultivée à des fins commerciales. (Potato Business, 1.9.17)

 

 

 

Les Gentech-news sont rédigées par Paul Scherer, SAG. Une vue d'ensemble de toutes les informations, les références ainsi que tous les articles de fond peuvent être consultés sur notre page d'accueil: Gentech-news. Les éditions 1- 293 sont toujours disponibles sur la page d'accueil du «Blauen-Institut»

 

Une actualité de Paul Scherer, SAG,
publiée par gentechfrei.ch
et relayée par Demain l'homme
ex SOS-planete
]

 

 

 

 

abonnés à la newsletter
bimestrielle GRATUITE
donnant
droit à 4 mois d'abonnement
à la
version PREMIUM particulière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.....

 

 

Le site Demain l'Homme respecte les droits d'auteur et a même signé une convention avec l'AFP.

Lorsque les articles ne sont pas rédigés par nos propres rédacteurs, seuls des extraits courts en sont publiés (moins de 20% comme l'exige la loi). La source est toujours citée avec son lien et nos visiteurs sont vivement encouragés à lire la suite sur le site d'origine, ce qui revient en fait à une publicité gratuite de la part de notre Association.

Quant aux photos, si vous en possédez les droits d'auteur, merci de nous contacter. Nous trouverons ensemble un terrain d'entente (suppression de l'oeuvre digitalisée, règlement des droits d'auteur demandés, alternatives)