Gentech-News 351 : OGM et sélection naturelle - Tel est le menu transgénique de la semaine - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/07/2016 à 12h00 par Exo007.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Gentech-News 351 : OGM et sélection naturelle - Tel est le menu transgénique de la semaine

 

Note 1: Pour lire la totalité d'un article, Cliquer sur son titre

Note 2: Dans chaque article se trouve une version en français

 

Cliquez ici pour voir le bulletin en ligne

 

351.1 Prolongation du moratoire sur la culture des OGM

Le Conseil fédéral se prononce en faveur d'une prolongation du moratoire sur les OGM jusqu'en 2021. Il veut cependant créer les bases juridiques d'une future culture des plantes génétiquement modifiées. Le Conseil fédéral s'engage en faveur de la coexistence des cultures traditionnelles et des OGM. L'introduction contrôlée d'OGM, grâce à la création de zones de culture délimitées, doit assurer la liberté de choix des consommateurs. Les opposants voient ici de sérieux problèmes tels que le risque de mélange en dépit des règlements relatifs aux distances à respecter. (SRF, 29.06.16)

 

 

351.2 Risque de propagation incontrôlée du maïs GM
le gouvernement espagnol pratique la rétention d'information

La culture du maïs GM MON810, qui produit un insecticide, a été autorisée dans l'UE en 1998. Cette autorisation était liée à condition préalable importante: il ne devait pas y avoir d'espèces végétales analogues dans l'UE. Ce qui a changé entre-temps: en Espagne, la propagation à grande échelle du téosinte, ancêtre sauvage du maïs, cause des dégâts aux agriculteurs. Le gouvernement espagnol a retenu les informations y relatives et confirmé en même temps n'avoir pris aucune mesure pour empêcher la propagation incontrôlée du MON810. Le risque d'un transfert de gènes entre le téosinte et le maïs MON810 existe. (Testbiotech, 04.07.16)

 

 

351.3 Où sont les cris d'indignation ?

Comparativement aux anciennes, les méthodes de génie génétique actuelles sont plus rapides, plus précises et coûtent moins cher. Pourtant, certaines d'entre elles ne peuvent plus être mises en évidence rétrospectivement. En 2015 déjà, les plus importantes académies des sciences allemandes ont publié une prise de position dans laquelle elles invitaient à porter «sur la place publique les débats autour des possibilités scientifiques, éthiques et juridiques, limites et conséquences du genome editing». Depuis, il ne s'est rien passé! (ZEIT ONLINE, 29.06.16)

 

 

351.4 La Russie interdit la culture de plantes OGM

En Russie, depuis peu de temps, la culture de plantes génétiquement modifiées est uniquement autorisée à des fins de recherche. Toutefois, importation et utilisation des plantes transgéniques restent légaux. S'agissant de semences et de matériel de plantation, la Russie dépend fortement des importations parce que l'industrie des semences appartenant à l'État est affaiblie. (Topagrar.com, 28.06.16)

 

 

351.5 La tradition bat le génie génétique

Les plantes alimentaires, capables de faire face à des conditions défavorables telles que sols pauvres en nutriments ou stress hydrique, ont une importance croissante. Grâce à des méthodes traditionnelles, comme par exemple la sélection d'individus de plantes aux spécificités souhaitables pour une nouvelle sélection, on a déjà réussi à cultiver des variétés correspondantes. De nombreux projets ont également recours aux méthodes transgéniques. Toutefois, dans ce domaine précis, elles enregistrent des succès nettement inférieurs à ceux de la sélection conventionnelle. Ceci, en raison notamment du fait que, dans chaque cas, un réseau complexe de gènes est responsable des spécificités recherchées. (Spektrum.de, 27.06.16)

 

Les Gentech-news sont rédigées par Paul Scherer, SAG. Une vue d'ensemble de toutes les informations, les références ainsi que tous les articles de fond peuvent être consultés sur notre page d'accueil: Gentech-news. Les éditions 1- 293 sont toujours disponibles sur la page d'accueil du «Blauen-Institut»

 

Une actualité de Paul Scherer, SAG,
publiée par gentechfrei.ch
et relayée par Demain l'homme
ex SOS-planete

 

Exclusivité TS : 12 widgets GRATUITS de contenu
à insérer en copier-coller pour enrichir votre page

Bracelet de survie original
en paracorde, tout équipé, série limitée
à 100 exemplaires, 20 €uros mais GRATUIT pour
toute adhésion à l'Association

 

 

 


.


.

Auteur : Paul Scherer, SAG; gentechfrei.ch

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Exo007
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr