Gentech-news 258 - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/04/2012 à 14h36 par Mich.


GENTECH-NEWS 258

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Gentech-news 258

 

USA : La culture des plantes transgéniques entraîne des pertes drastiques de papillons Monarque

Dans le Middle West américain, on ne cultive plus aujourd'hui que du soja et du maïs génétiquement modifiés et résistants aux herbicides. Une nouvelle étude montre que le nombre d'oeufs du Monarque a diminué de plus de 80% au cours des dix dernières années. Raison du déclin dramatique de la population de papillons Monarques tant appréciés: l'herbe sauvage nommée asclépiade (milkweed) a pratiquement complètement disparu des champs à cause des plantes GM. Les monarques sont tributaires de l'asclépiade. (Star Tribune, 19.3.12)

Inde : De plus en plus d'Etats interdisent la dissémination expérimentale des plantes transgéniques

Les États indiens du Rajasthan, du Bihar, Madhya Pradesh, de Kerala, de Karnataka et d'Uttarakhand interdisent les essais en plein champs de toutes cultures transgéniques. (Press Info Bureau Indien, 27.3.12)

Allemagne : Coup de frein sur les brevets !

Selon un nouveau rapport, l'industrie et les contrôleurs de l'Office européen des brevets (OEB) exploitent systématiquement les lacunes juridiques pour faire accepter les brevets sur les plantes cultivées traditionnellement et sur les animaux. En 2010, la Grande Chambre de recours de l'OEB avait interdit de tels brevets. (Non aux brevets sur le vivant, 3.4.12)

Canada : La ville de Richmond est sans OGM

Richmond rejoint un nombre croissant de communes et de villes qui ne veulent plus de cultures de plantes génétiquement modifiées. (Vanvcouver Sun, 11.4.12)

Maïs résistants à la sécheresse récompensés en GB par le prix «Climate Week Award» en 2012

L'initiative connue sous le nom de «Maïs résistant à la sécheresse pour l'Afrique» a été jusqu'ici responsable du développement de 34 nouvelles variétés résistantes à la sécheresse, sans génie génétique. Beaucoup de ces espèces sont déjà sur le marché. Elles sont cultivées dans plus d'une douzaine de pays africains. Raison pour laquelle cette initiative a reçu ce prestigieux prix. (CIMMYT, 12.3.12)

 

Vous pouvez consulter les références et les articles de fond correspondants sur la rubrique "Gen-Lex-News français" du site http://www.blauen-institut.ch.

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Florianne Koechlin

Source : www.blauen-institut.ch