Gentech-news 248 - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/11/2011 à 00h24 par Mich.


GENTECH-NEWS 248

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Gentech-news 248

 

Insectes génétiquement modifiés : vers une nouvelle ère ?

La société Oxitec a disséminé une variété de moustiques génétiquement modifiés dans la nature pour combattre la dengue, aux îles Caïmans, en Malaisie et au Brésil. Les premiers résultats sont positifs, comme l'a annoncé l'entreprise.

Cela pourrait être le début d'une ère nouvelle, où des insectes GM seraient massivement lâchés dans la nature pour lutter contre les parasites et les maladies. Mais des voix s'élèvent pour mettre en garde: ce qui fonctionne en laboratoire peut avoir des conséquences inattendues en cas de dissémination à grande échelle – les insectes génétiquement modifiés entreraient ensuite dans un système complexe de chaînes alimentaires et des réseaux de relations.

Par ailleurs, seul un résumé des tests de sécurité est accessible et ce n'est pas suffisant. L'EFSA énumère également plusieurs scénarios possibles en matière de dégâts, notamment l'impact sur des organismes non ciblés ou sur la santé humaine. Les agents pathogènes pourraient muter rapidement ou d'autres insectes pourraient soudainement jouer un rôle dans ce processus. (Nature Biotech, 30.10.11)

«Confusion au sujet des brevets sur le brocoli»

Monsanto a obtenu un brevet pour une variété de brocoli cultivé de manière traditionnelle. Après de nombreuses contestation, l'Office européen des brevets a décidé que le procédé d'obtention par culture traditionnelle n'était pas brevetable. Pourtant le brocoli en tant que plante semble toujours être breveté. (Techn. Review, 1.11.11.)

Allemagne : «Le nombre d'animaux utilisés à des fins expérimentales augmente de manière significative»

En 2010, quelque 56% d'animaux de plus qu'il y a 10 ans ont été utilisés dans les laboratoires en Allemagne: 2,86 millions. Et pour la recherche génétique ce sont 19% de plus. (taz, 5.11.11)

Suisse : toujours hors OGM

En 2010, toujours pas d'importation de fourrage GM. (SAG, 1.1.11)

«Nous ne mangeons pas seulement des substances materielles, nous mangeons aussi de l'information»

Des chercheurs chinois ont trouvé de petites séquences génétiques (ou micro-ARN) de riz dans le sang humain. Des analyses effectuées sur le sang de souris, ayant été uniquement nourries avec du riz, ont mis en évidence la présence de particules du caractère héréditaire de riz.

Il fut étonnant de constater que ces particules héréditaires de plantes modifiaient l'expression de certains gènes de souris. C'était des gènes qui participaient à la régulation la présence de cholesterol sanguin. Nous ne mangeons donc pas seulement des substances matérielles, nous mangeons aussi de l'information. (Nanjing University, 19.9.11)

 

Vous pouvez consulter les références et les articles de fond correspondants sur la rubrique "Gen-Lex-News français" du site http://www.blauen-institut.ch.

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.





Auteur : Florianne Koechlin

Source : www.blauen-institut.ch