Gentech news 239 - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 31/05/2011 à 17h59 par Mich.


GENTECH NEWS 239

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Gentech news 239

 

1. «Maïs transgénique : mise en évidence de toxine dans le sang de bébés»

De nombreuses plantes génétiquement manipulées produisent des toxines (la fameuse toxine Bt) pour combattre les insectes parasites. Industrie et science ont propagé jusqu'ici une assertion selon laquelle la toxine Bt ne pouvait être diffusée dans le corps humain lors de la consommation de viande ou de lait. De plus: la toxine se décompose au niveau de l'estomac et de l'intestin, elle est donc inoffensive. Des chercheurs canadiens ont démenti cette allégation: ils ont analysé le sang de 69 femmes et mis en évidence la présence de traces de toxine Bt dans le sang de 93% des femmes enceintes testées, et dans 80% des prèlèvements au niveau du cordon ombilical. Cette toxine a été identifiée dans le sang de 8 bébés sur 10. Mais l'on ignore pour l'instant si cela est dangereux. D'ultérieurs travaux de recherche sont indispensables. (AZ, 31.5.11)

2. Melons – une «invention» de Monsanto

La firme agroalimentaire Monsanto a reçu un brevet européen pour des melons cultivés de manière traditionnelle. Les melons, et notamment ceux cultivés en Inde, possèdent une résistance naturelle à certains virus. Monsanto a introduit ce type de résistance dans d'autres melons. Ceci ne constitue toutefois pas «une invention» – il s'agit en outre d'un cas de bio-piraterie, affirment les détracteurs. (Pas de brevets sur le viviant, 17.5.11)

3. USA : Bayer de nouveau condamnée à payer des millions pour le scandale du riz transgénique

L'entreprise Bayer est condamnée à verser 136 millions de dollars. Le riz transgénique LL601, qui a uniquement été cultivé à titre d'essai, a contaminé l'ensemble de la zone de production rizicole américaine et causé d'énormes dégâts aux cultivateurs. (Der Spiegel, 22.3.11)

4. USA : déclaration obligatoire des aliments transgéniques – pour bientôt ?

Aux USA, 14 Etats fédéraux discutent pour savoir si les aliments GM doivent, à l'avenir, être déclarés sur leurs territoires. (Washington Post, 20.5.11)

5. Afrique : «Push-and-pull» – des odeurs de plantes pour combattre la noctuelle

En 1997, l'Institut de recherche ICIPE a développé une méthode efficace et bon marché pour lutter contre l'insecte foreur de la tige (noctuelle), le pire des ravageur du maïs en Afrique: le desmodium planté entre les rangs de maïs repousse les insectes par son odeur; l'herbe à éléphant (napier), plantée autour du champ, les attire hors du champs par son odeur: Push-and-pull. Près de 40'000 agriculteurs/trices appliquent avec succès cette méthode push-and-pull; d'ici 2020, ils seront un million – ceci grâce aussi à un nouveau financement de l'UE. (SciDevNet, 26.4.11)

Vous pouvez consulter les références et les articles de fond correspondants sur la rubrique "Gen-Lex-News français" de notre site http://www.blauen-institut.ch

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : blauen-institut.ch

Source : www.blauen-institut.ch