Gentech news 237 - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/05/2011 à 13h26 par Mich.


GENTECH NEWS 237

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Gentech news 237

 

1. Canada : Présence de toxine Bt dans le sang de femmes enceintes et de foetus

Une étude démontre pour la première fois la présence de toxine Bt, CryAb1 – secrétée par plusieurs plantes transgéniques – dans le sang de femmes enceintes (et de femmes non-enceintes) ainsi que dans celui des foetus. (Reprod.Toxicol., 18.2.11)

2. Brésil : Résidus de pesticides dans le lait maternel

Dans les régions brésiliennes consacrées à la culture du soja, des chercheurs ont identifié la présence de résidus de pesticides dans le lait maternel – la quantité détectée est parfois si élevée qu'elle dépasse les valeurs maximales autorisées en matière de lait de vache. (il n'existe pas de valeur limite pour le lait maternel). Selon le Prof. Pignati, chercheur responsable de l'étude, le soja transgénique pose un véritable problème car il tolère de grandes quantités d'herbicide Roundup, lequel détruit diverses formes biologiques. (Gazeta do Povo, 24.3.11)

3. Irlande : Demande d'un moratoire de 5 ans

Une vaste coalition, composée de différentes organisations établies en Irlande, Irlande du Nord et Cornouailles, réclame un moratoire de 5 ans sur la culture en plein champ des plantes transgéniques. (Communiqué de presse, 11.4.11)

4. Russie : Première xénotransplantation autorisée

La première xénotransplantation a été autorisée en Russie: des chercheurs ont greffé des cellules porcines produisant de l'insuline dans des pancréas humains. (New Scientist, 16.12.10)

5. Inde : Modèles d'agriculture durable très populaires, notamment pour les petits paysans pauvres

Dans l'Etat de l'Andhra Pradesh, 8'225 villages sont déjà passé à l'agriculture naturelle durable. Un grand succès car ils sont toujours plus nombreux à adopter ce modèle. L'abandon d'une agriculture centrée sur l'utilisation de pesticides, d'engrais artificiels et plantes trangéniques, pour adopter une agriculture basée sur le savoir local, assorti d'un nouveau savoir-faire scientifique, est rentable: les riziculteurs économisent en moyenne 4000 roupies à l'hectare, les cultivateurs de coton, 14'000 roupies/ha, et les producteurs de chili jusqu'à 40'000 roupies/ha. (The Hindu, 24.2.11)

 

Vous pouvez consulter les références et les articles de fond correspondants sur la rubrique "Gen-Lex-News français" du site de blauen-institut.ch.

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : blauen-institut.ch.

Source : www.blauen-institut.ch