Gentech-news 229 - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/12/2010 à 23h37 par Mich.


GENTECH-NEWS 229

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Gentech-news 229

1. UE : 1 million de signatures en faveur d'un moratoire sur les OGM

L'«Initiative citoyenne européenne» est une innovation du Traité de Lisbonne: la collecte d'un million de signatures permet de déposer une pétition à laquelle l'UE est obligée de réagir. Première pétition: plus d'un million de citoyens de l'UE demandent à la Commission d'instaurer un moratoire sur la culture des plantes utiles génétiquement modifiées ainsi que la mise en place d'une commission de recherche indépendante chargée d'évaluer leurs risques sanitaires. (GPI, 9.12.10)

2. Brevet sur le brocoli partiellement refusé

L'Office européen des brevets basé à Munich a révoqué un brevet portant sur la culture conventionnelle du brocoli: celle-ci ne peut être considérée comme une découverte technique. Une autre décision doit être prise sur le brevet concernant le brocoli en tant que plante. Ceci est une victoire partielle pour Greenpeace et pour les autres détracteurs de ce brevet! (No patents on seeds, 9.12.10)

3. USA : Un tribunal ordonne la destruction des betteraves OGM de Monsanto

Un juge a ordonné la destruction de cultures de betteraves à sucre génétiquement modifiées en raison des nuisances irréversibles qu'elles pourraient causer à l'environnement. (ENS, 3.12.10)

4. Australie Occidentale : Cultures biologiques contaminées par des OGM

Un cultivateur bio a constaté que près des 2/3 de ses cultures avaient été contaminées par du colza transgénique. Il est fort probable que les semences GM aient été transportées par le vent, chez lui, depuis un champ voisin. Le cultivateur devra affronter de grosses pertes. (ABC, 9.12.10)

5. Pérou : Une pomme de terre résistante au pire ravageur

L'amarilis est une variété de pomme de terre très particulière: elle possède un vaste spectre de résistance au mildiou et autres formes de pourriture des tubercules qui repose sur plusieurs gènes. Le Centre international de la pomme de terre (CIP) l'a cultivée – au moyen des méthodes les plus modernes, sans génie génétique. Elle est en vente sur le marché. (CIP, 9.6.10)

Le bulletin est rédigé par Florianne Koechlin du Blauen Institut (en collaboration avec le Groupe suisse de travail sur le génie génétique GTG)

Deviens lanceur d'alertes

SOS-planete, le site géant qui déchire!





Auteur : Florianne Koechlin du Blauen Institut

Source : www.blauen-institut.ch