Gentech news 228 - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/12/2010 à 23h32 par Mich.


GENTECH NEWS 228

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Gentech news 228

1. Allemagne : la Cour constitutionnelle se prononce en faveur d'un encadrement strict des cultures d'OGM

Un agriculteur qui plante des OGM doit passer à la caisse si les pollens issus de ses plantes transgéniques contaminent un champ voisin. Tel fut la décision de la Cour constitutionnelle fédérale. Le registre obligatoire des champs de localisation d'OGM est également compatible avec la loi fondamentale. (SZ, 22.11.10)

2. Îles Caïmans : libération de 3 millions de moustiques OGM vecteurs de la fièvre jaune

Depuis un an, des moustiques génétiquement modifiés sont lâchés sur une zone des Îles Caïmans dans les Caraïbes. Ce qui n'a été rendue publique que récemment. Les moustiques OGM sont stériles et ils sont utilisés pour combattre la transmission de la dengue. Cette opération suscite des controverses et les experts mettent en garde contre les risques. (SciDevnet, 11.10.10)

3. Brésil : semences de soja non-OGM bientôt à nouveau disponibles

Les paysans se plaignent de ne plus pouvoir acheter des semences de soja non-OGM. Ceci devrait bientôt changer: le programme »Soja livre« (soja libre) également soutenu par l'Etat, doit permettre de produire, de tester et de développer des semences de soja non-OGM. (GPI, 17.11.10)

4. »L'AESA, terrain de jeu pour l'industrie transgénique«

L'Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) évalue, entre autres, les risques sur la santé qu'impliquent les aliments OGM. Or des liens étroits existent entre l'AESA et l'agro-industrie. Quelques membres de l'AESA collaborent en effet avec l'International Life Scince Institut (ILSI) proche des milieux de l'industrie agro-alimentaire, qui s'engage en faveur d'une simplification de la mise sur le marché des OGM. (TestBiotech, 19.11.10)

5. »Tout le monde peut fabriquer de la Terra Preta«

La terre noire, Terra Preta en portugais, est un sol riche en humus d'une fertilité exceptionnelle, qui se compose de charbon de bois et de déchets organiques et qui fixe de grandes quantités de carbone dans le sol. Les Indiens d'Amazonie connaissaient déjà les pouvoirs de la »Terra Preta« et sa fabrication est à la portée de n'importe qui. (Schweizer Bauer, 3.11.10)

Le bulletin est rédigé par Florianne Koechlin du Blauen Institut (en collaboration avec le Groupe suisse de travail sur le génie génétique GTG)

Participes à l'émergence d'une nouvelle Humanité!

Deviens lanceur d'alertes

SOS-planete, le site géant qui déchire!





Auteur : Florianne Koechlin du Blauen Institut