Gaza : le blocus est une atteinte à la dignité humaine - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 29/06/2011 à 09h57 par Kannie.


GAZA : LE BLOCUS EST UNE ATTEINTE À LA DIGNITÉ HUMAINE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Gaza : le blocus est une atteinte à la dignité humaine

 
Titre complet :
Gaza : « le blocus est une atteinte à la dignité humaine, c'est une humiliation, c'est un crime de guerre... »

 

Dans un chat sur Le Monde.fr, le responsable du Centre palestinien des droits de l'homme, Raji Sourani décrit la réalité que vivent les citoyens de Gaza pris dans l'étau du blocus, enfermés dans une prison à ciel ouvert.

En réponse à une question sur la réalité du blocus israélien, Raji Sourani explique «qu'il il n'y a pas eu de changement fondamental sur le fond depuis que le gouvernement israélien a déclaré un plan pour alléger le blocus sur la bande de Gaza» .

«La réalité de Gaza, c'est que c'est une ferme d'animaux avec un taux de chômage de près de 60 % et 90 % de la population sous le seuil de pauvreté. Et la communauté internationale leur jette un peu de nourriture et un peu de médicaments», ajoute-t-il.

«Ce blocus est une atteinte à la dignité humaine, c'est une humiliation, il est inhumain et illégal, c'est un crime de guerre, une punition collective de première classe. Le Comité international du Croissant-Rouge a dit que l'allègement ou la levée partielle du blocus ne veut rien dire. Ce blocus doit être levé intégralement», dénonce le responsable du Centre palestinien des droits de l'homme.

Des médicaments interdits et pas un sac de ciment...

Selon lui, «il n'y a pas actuellement pas de menace de famine à Gaza, mais le blocus a détruit la vie, l'industrie, l'agriculture, le développement, l'éducation, la santé (...).

«Le blocus est en soi un crime. Il y a 180 médicaments interdits, il n'y a pas de liberté de circulation, ni pour les individus ni pour les produits. Gaza a été détruite il y a deux ans, et malgré cela, il n'y a même pas un sac de ciment qui entre légalement.

De façon globale, c'est un crime, un blocus dirigé principalement contre les civils. Ensuite, il y a les détails qui concernent principalement des produits très basiques pour la survie»
 

Un article publié par Médiaterranée

 

Notre Association défend les droits de l'Homme et de toutes les espèces vivantes. Elle est APOLITIQUE !

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

 





Auteur : Médiaterranée

Source : www.mediaterranee.com