Gaz de schiste : Quand elle court la rumeur ! - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/03/2011 à 17h29 par Mich.


GAZ DE SCHISTE : QUAND ELLE COURT LA RUMEUR !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Gaz de schiste : Quand elle court la rumeur !

 

Pendant près de 48 heures les collectifs anti-gaz de schiste ont nagé dans le brouillard à cause d'une rumeur.

La planète anti gaz de schiste s'est affolée. Durant près de 48 heures des informations ont circulé sur les réseaux alertant sur l'arrivée de camions sonde à Sète, véhicules aperçus par la suite sur les routes du Sud de la France. Une rumeur dont les collectifs veulent désormais tirer les enseignements.

Elle court, elle court la rumeur ! Pendant plus de 48 heures la planète anti gaz de schiste s'est affolée. Messages sms, mails, coups de fil... l'arrivée sur le port de Sète de camions sonde était annoncée. Vif émoi, surtout que certaines infos étaient d'une improbable précision, les camions étaient partis du Portugal, pour embarquer à Barcelone, débarquer à Sète et partir dans les 48 heures en Ardèche.

Selon une autre info une foreuse de prospection avait été aperçue à Gallargues, près de Montpellier. Des camions avaient même été vus sur l'A7, au niveau de Loriol dans la Drôme, roulant vers le Nord... Ils étaient passés par ici, ils repasseraient par là, mais personne pour dire qu'il les avait vus de ses propres yeux. Impossible bien sûr de remonter à la source de l'information, c'est le propre de la rumeur.

Sur le port de Sète, rien à déclarer sur le sujet et les membres du Collectif piémont Cévenol qui avaient fait le déplacement depuis Sauve dans le Gard jusqu'au port languedocien en ont été pour leurs frais. « A l'heure des portables qui prennent des photos, personne n'a transmis de photos par mail ou sms », constatait hier après midi un membre du Collectif Villeneuvois non au gaz de schiste en Ardèche.

Alors, puisqu'il s'agit bien d'une rumeur, d'où venait-elle ? Œuvre d'un plaisantin, complot ourdi par des intérêts occultes, on pourra longtemps se poser la question ça ne changera pas grand chose à l'affaire sauf qu'à crier au loup juste pour faire un canular, on risque d'être ignoré le jour où l'animal surgit pour de bon dans la bergerie.

Dans les collectifs anti gaz de schiste tout juste créés où l'on a souvent tout à apprendre, on met en place des pyramides téléphoniques. Cet épisode fait prendre conscience de l'importance de vérifier les informations avant de donner l'alerte. Mais on a aussi constaté que les systèmes d'alerte fonctionnent.

C'est déjà ça.

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : Pierre Magnetto/developpementdurablelejournal.com

Source : www.developpementdurablelejournal.com