L'Alphabet du confinement - Mieux vaut en rire ! Merci aux dessinateurs qui donnent la pêche...

Gaz de schiste : pourquoi les forages fuient-ils ? (Vidéo) - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/10/2013 à 22h16 par Jacky.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Gaz de schiste : pourquoi les forages fuient-ils ? (Vidéo)

 

Titre initial : VIDEO. Pourquoi les forages de gaz fuient-ils ?

 

Les fuites sont souvent constatés sur les forages de gaz conventionnels comme de gaz de schiste. Explications en vidéo avec Roland Pellenq, spécialiste des nano-sciences.

INTERVIEW. La filière du gaz de schiste – qui fait partie des hydrocarbures non conventionnels - vise à extraire le méthane diffus du schiste argileux. Elle présente des contraintes très différentes que celles de l'extraction des hydrocarbures classiques. Le caractère diffus du gaz oblige à multiplier les forages là où un nombre limité de têtes de puits permettait d'atteindre un réservoir d'hydrocarbure conventionnel.

 

 

Certes les techniques de forages sont bien maîtrisées, mais le gaz est très volatil. L'adhésion du ciment au tubage d'une part et à la roche d'autre part, laisse des passages micrométriques – de l'ordre d'un millième de millimètre que ne pouvaient emprunter les grosses molécules de pétrole.

Mais la taille des molécules de méthane est 5000 fois plus petite que les passages micrométriques entre le ciment et le tubage ou la roche. D'où la permanence des fuites de gaz. C'est sur cet aspect, qui a lieu à l'échelle nanométrique et qui explique les fuites de méthane, que travaille Roland Pellenq, directeur du laboratoire mixte CNRS-MIT. Son interview est visible ci-dessous.

 

Un article de Azar Khalatbari, publié par sciencesetavenir.nouvelobs.com et relayé par SOS-planete

 

Note de Jacques : imaginons un instant que les multinationales aient l'autorisation d'exploiter les gaz de schiste partout dans le monde. Etant donné que le fameux gaz est volatile et diffus, il faudrait pratiquer des milliers de trous dans le sol et y envoyer des énormes quantités d'eau et de produits chimiques. Des paysages entiers seraient massacrés, détruits. La planète deviendrait un vaste champ de mines souterrain, laissant échapper le dangereux méthane, responsable entre autres du réchauffement climatique.

C'est ce qui est en train de se produire aux Etats-Unis ! Ajoutons à cela les industries polluantes, les voitures, les élevages intensifs.

Alors celui qui dit que l'homme n'est pas responsable du réchauffement ira au piquet !

 

Puisque les vivants se taisent, un mort nous parle ICI chaque jour
Aujourd'hui un proverbe russe :
Le sage médite encore, le fou a terminé l'affaire.

 

Comment rester indifférent au sort des enfants,
jetés tout cru entre les griffes de l'Ogre ru$$e ?

Libération des 30 colibris de Greenpeace, mis en cage en Russie
Pétition pour le boycott des Jeux olympiques d'hiver (question d'éthique)

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Azar Khalatbari

Source : sciencesetavenir.nouvelobs.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Jacky
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.