Gaz de schiste : l'eau, c'est la vie ! Qu'on se le dise ! - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/08/2014 à 21h55 par Jacky.


GAZ DE SCHISTE : L'EAU, C'EST LA VIE ! QU'ON SE LE DISE !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Gaz de schiste : l'eau, c'est la vie ! Qu'on se le dise !

En campagne contre la société gazière Gastem
 

En 2012, j'ai visité Dimmock, Pennsylvanie et son environnement schisteux. J'ai vu et entendu la misère sur le dos du pauvre monde. J'ai rencontré des gens malades, dont les sources d'eau sont impropres à la consommation.

Les maisons ne se vendent plus. Les citoyens n'ont pas d'argent et ils restent là, parce qu'ils ne savent pas où aller. Ils sont chez eux, ont-ils dit !

Je pense à Ristigouche et à la poursuite de 1.5 million intenté par Gastem parce que Monsieur le maire à mis ses culottes et qu'il a adopté un règlement sur l'eau afin de protéger les puits d'eau potable et les nappes phréatiques sur son territoire.

 

 

La poursuite de Gastem est de l'intimidation pure et simple. Si la compagnie schisteuse gagne, ça ne s'arrêtera plus !

Le gaz de schiste, c'est du méthane : gaz incolore brûlant à l'air avec une flamme pâle, que l'on retrouve dans la nature en tant qu'émanation de matières en putréfaction (formule CH4, densité 0,554).

Une compagnie schisteuse achète le sous-sol (claims) qu'elle revend à une autre compagnie schisteuse qui peut venir n'importe où ! Voilà ! Elles débarquent et nous ne sommes plus chez nous...

 

 

Nous le savons, la fracturation hydraulique est médiocre et néfaste pour l'environnement. Au Québec, les puits schisteux fuient. Dire «NON» à la fracturation hydraulique est légitime.

Attention ! Il faut prendre la menace au sérieux. Soyons solidaires ! Un peuple uni est un peuple fort ! Solidarité Ristigouche a besoin d'argent pour se défendre contre l'envahisseur schisteux Gastem. Un bon geste s'impose. Donnons pour Ristigouche

 

Un article de Kathleen Potvin et Saint-Louis-de-Blandford, publié par lanouvelle.net et relayé par SOS-planete

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle, confidentielle, cryptée et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT !
Merci de contribuer à son financement participatif

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges
Sur un smartphone, l'adresse https://www.terresacree.org de la page d'accueil de SOS-planete est maintenant automatiquement redirigée vers la version mobile

 





Auteur : Kathleen Potvin et Saint-Louis-de-Blandford

Source : www.lanouvelle.net