Gaz de schiste - Communiqué de presse EELV : danger !!! - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/02/2011 à 14h36 par Tanka.


GAZ DE SCHISTE - COMMUNIQUÉ DE PRESSE EELV : DANGER !!!

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Gaz de schiste - Communiqué de presse EELV : danger !!!

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Toulouse, le 11 février 2011

Gaz de schiste : Ariège et Haute-Garonne, la fracturation hydraulique a déjà été pratiquée au mépris des populations.

Un article de Marine Jobert paru aujourd'hui sur le site d'information Médiapart dévoile que les explorations de gaz de schiste ont débuté dans notre région et précisément en Ariège et Haute-Garonne, dès 2007. L'Etat avait alors accordé le permis dit « permis de Foix » sans que les populations locales ne soient ni consultées ni averties de la nature exacte des forages. Un rapport de l'ancienne DRIRE nous apprend de manière stupéfiante que la fracturation hydraulique s'est déjà opérée, lors de la phase d'exploration.

Pour José Bové, député européen :

« Le manque de transparence des ministres Besson et Kosciusko-Morizet est flagrant et scandaleux ! Comment est-il encore possible de croire que les ministres entendent les populations inquiètes et qu'ils les consulteront ? D'après le communiqué de presse conjoint des deux ministres paru hier, seuls les détenteurs de titres sont reçus, les permis d'explorer seront prorogés de la durée de cette suspension et les conclusions qui seront tirées de la mission d'étude seront nécessairement favorables à l'exploration et l'exploitation.

Comment, après ces révélations, faire encore confiance à cette mission ?

Les ministres doivent revoir leur copie, et confier une mission à un comité pluridisciplinaire de scientifiques indépendants. Pour ne pas débattre avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête, l'abrogation des permis d'exploration est la condition préalable à l'ouverture d'un débat serein. »

Pour François Calvet, élu régional :

« Il n'est pas concevable que les populations riveraines n'aient pas été informées de cette situation. Apparemment, aucun élu local n'était au courant des tenants et aboutissants de cette affaire : c'est inadmissible. Les seules informations publiées sur le sujet avaient annoncé l'éventuelle présence de pétrole en Ariège.

Il faut que des comités locaux se mettent en place comme sur le Larzac et dans le Lot pour organiser la mobilisation. La société Encana a eu l'autorisation de réaliser quatre forages, deux sont déjà fait à Mérigon (Ariège) et Franquevielle (Haute-Garonne).

Que vont faire les ministres concernant les forages prévus à Proupiary (Haute-Garonne) et au Mas-d'Azil (Ariège) ?

Les élus locaux doivent suivre leurs collègues et délibérer contre le gaz de schiste. Au Conseil Régional, nous voterons une délibération lors de la prochaine assemblée plénière fin février, et le Président Malvy a d'ores et déjà écrit aux ministres pour demander l'abrogation des permis. »

José Bové – Député européen :
Anne Lacouture – Assistant Parlementaire :
www.jose-bove.eu


François Calvet – Conseiller Régional Midi-Pyrénées :
Arnaud Boudou – Coordinateur du groupe Europe-Ecologie :
www.ee-crmip.org

A suivre pour les suites ..

INFORMEZ VOUS : la population ariégeoise a été mise devant le fait accompli.

Remerciements à Marine Jobert et Jean Pierre Canet pour leur Enquête

Remerciements à Christophe GUEUGNEAU pour son article Médiapart

Signer la pétition

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!





Auteur : A.N.

Source : www.mediapart.fr