Gabon : Ndong Sima organise les bases du développement agricole - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 31/12/2009 à 17h17 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Gabon : Ndong Sima organise les bases du développement agricole

Information recueillie par Michel95

Le ministre de l'Agriculture, Raymond Ndong Sima, a fait adopter par le gouvernement le 29 décembre dernier les projets de lois portant création et attribution du Comité de biovigilance et de la Commission de délivrance de l'agrément technique d'exploitant agricole (CDATEA).

Alors que les programmes de promotion du développement agricole se multiplient pour relever le défi de l'autosuffisance alimentaire et de la lutte contre la pauvreté, deux importants organes de régulation ont été mis sur pied le 29 décembre dernier par le ministère de tutelle.

Le nouveau patron de ce département, Raymond Ndong Sima, a fait adopter par le gouvernement deux projets de décrets instaurant le Comité de biovigilance et la Commission de délivrance de l'agrément technique d'exploitant agricole (CDATEA).

Le Comité de biovigilance doit permettre de surveiller et de réguler la mise sur le marché des végétaux, des semences, des produits antiparasitaires à usage agricole et produits assimilés, des matière fertilisantes et des supports de cultures composés en tout ou en partie d'Organismes génétiquement modifiés (OGM) et leur utilisation.

Il aura également pour mission d'identifier et suivre l'apparition éventuelle d'effets non intentionnels et non désirables sur l'environnement et les écosystèmes, de donner un avis sur les protocoles de suivi d'éventuels évènements défavorables.

La CDATEA sera, elle, chargée de délivrer les agréments aux exploitants agricoles, selon les critères ciblés par les politiques nationales de développement agricole.

Elle est également chargée d'organiser des séminaires et des colloques sur les enjeux du développement agricole au Gabon.

Ainsi la CDATEA délivrera les agréments d'exploitant agricole aux postulants dont les activités entrent dans le cadre de l'aménagement des zones de développement agricole ; de la viabilisation des terres agricoles ; de l'acquisition de matériel d'élevage ; de la production des aliments de bétails ; de l'installation de moyens de conservation et de commercialisation ; de promotion des activités para agricoles et d'élevage ; de production des semences animales et végétales ; de l'installation de moyens d'irrigation ; de l'acquisition de matériel agricole, agroalimentaire, d'équipements, d'instruments et de moyens spécifiques à la production biologique.

Les domaines d'activités privilégiés par la CDATEA couvriront également l'agriculture biologique ; l'amélioration des structures et unités de transformation agricoles ; les nouvelles technologies et méthode d'exploitation à faible consommation d'énergie ; la reconversion, la réorientation, la diversification et la création d'emplois ; la production non alimentaire et la sylviculture ; la protection de l'environnement, des espèces et des écosystèmes ; l'amélioration des conditions de vie et de travail en milieu rural ou encore la création de parcours forestiers, de pâturages et de plantations d'arbustes.

Cette commission doit permettre de promouvoir et de réguler le développement agricole selon les axes définit par les politiques nationales de développement du secteur.

Source : GABONECO

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr