3PFMD : Pandémie de peur de la mort dans le monde - Changer ou disparaître (Vidéos et message audio)

Fukushima : Tepco reconnaît des fuites radioactives dans le Pacifique - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/07/2013 à 15h53 par kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Fukushima : Tepco reconnaît des fuites radioactives dans le Pacifique

 

L'opérateur Tepco a reconnu lundi pour la première fois que des eaux souterraines radioactives accumulées au pied de la centrale accidentée de Fukushima avaient fui dans l'océan Pacifique voisin.

Cet aveu intervient au lendemain d'élections sénatoriales qui ont vu la victoire du parti libéral-démocrate (PLD, droite) du premier ministre Shinzo Abe, largement pro-nucléaire.

Tokyo Electric Power (Tepco) qui gère la centrale accidentée Fukushima Daiichi avait annoncé au début juillet que de fortes doses d'éléments radioactifs toxiques avaient été détectées dans ces eaux souterraines. Elle avait notamment fait état d'une multiplication par 110 du niveau de césium 134, mesuré dans un puits de prélèvement situé entre les réacteurs et la mer.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article publié par lemonde.fr et relayé par SOS-planete

 

 

Alerte générale : la solution globale nous crève les yeux, c'est pourquoi nous ne la voyons pas

Retrouvez toute l'actualité sur votre mobile

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Dimanche, 7338 visiteurs

 

Auteur : Le Monde et l'AFP

Source : mobile.lemonde.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.