France : renforcement du soutien aux OGM et baisse pour la BIO - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/03/2010 à 01h18 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
France : renforcement du soutien aux OGM et baisse pour la BIO

Alors que les citoyens français ne cessent de dire non aux OGM et que le Comité Economique, Ethique et Social du Haut Conseil des Biotechnologies a rendu un avis globalement négatif sur la culture de Plantes Génétiquement Modifiées sur le territoire français, l'Etat, au travers du FSI (Fond Stratégique d'Investissement), s'entête et apporte 150 millions d'euros pour soutenir les activités du semencier Vilmorin.

Après que la Commission européenne de Barroso ait autorisé la pomme de terre OGM de BASF dont les sous-produits protéinés pourraient bien se retrouver dans l'alimentation du bétail, le FSI injecte 150 millions d'euros dans les OGM.

En parallèle, 3 millions d'euros seulement sont versés à l'Agence Bio pour le développement du secteur.

L'aide à la conversion en bio est ramenée à deux ans, le crédit d'impôt dont bénéficient les producteurs est appelé à disparaitre, et les crédits d'animation sont insuffisants pour accompagner correctement les 300 agriculteurs conventionnels qui font le pas vers la bio chaque mois.

Ce grand écart entre les discours et les moyens peut être perçu comme une véritable provocation par la filière bio.

A quand 150 millions d'euros investis pour développer l'agriculture biologique?

Ce modèle agricole porteur crée de l'emploi et stimule l'activité de PME réparties sur tout le territoire, pour nourrir les enfants des écoles, des lycées, et des collèges, mais aussi approvisionner les autres lieux de restauration collective.

Les moyens mis aujourd'hui ne permettront pas d'atteindre les objectifs fixés par Michel BARNIER lors du Grenelle de l'environnement.

Le slogan de Vilmorin «nous innovons avec vous et pour vous?» résonne de façon bien étrange à l'oreille des producteurs biologiques français qui manquent chaque année cruellement de semences adaptées à leur mode de production.

Les citoyens et paysans bio français attendent un signe fort du gouvernement.Mais sans doute le président de la République profitera-t-il de son passage au salon de l'agriculture pour annoncer les actions qu'il compte mettre en place pour l'agriculture de demain...

Attendons donc Monsieur le Président.

Source : greentrade.net

Info recueillie par Michel95

Tout devient possible! Prépare toi au pire...

L'Europe va faire du papier hygiénique avec la patate transgénique de BASF.
Ça tombe bien... vu où ils peuvent se le mettre...
Mais le milliard de gens qui crève de faim va-t-il devoir en bouffer?

Le point sur les OGM

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr