France: comment le nucléaire se protège de la menace terroriste - WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/04/2016 à 23h09 par Exo007.


FRANCE: COMMENT LE NUCLÉAIRE SE PROTÈGE DE LA MENACE TERRORISTE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
France: comment le nucléaire se protège de la menace terroriste

 

800 gendarmes sont répartis sur les 19 centrales.
Mais leur efficacité reste limitée, estime Greenpeace.

 

Alors qu'on s'interroge sur les éventuelles failles du nucléaire belge, en France, pays le plus nucléarisé du monde, l'élément de langage est clair :
«On a pris en compte la menace terroriste», clame-t-on chez Areva, qui gère des sites classés «Installations nucléaires de base».
Comme chez EDF, qui exploite les 19 centrales françaises. Son PDG, Jean-Bernard Lévy, parlait en novembre sur France 2 d'«alerte maximale» depuis les attentats de janvier 2015, accrue après ceux de Paris, avec une «vigilance extrême» dans toutes ses installations.

 

Lire notre enquête : Belgique : menace sur le nucléaire

 

 

(...)

Bunkerisation

«L'image est convaincante: entre 30 et 40 gendarmes par centrale selon le nombre de réacteurs, très affûtés, formés par le GIGN..., remarque Yannick Rousselet, l'expert nucléaire de Greenpeace.

Mais quand on y regarde mieux, c'est limité en termes d'efficacité: avec les 3x8, les vacances, etc., il n'y a que 4 ou 5 gendarmes sur site en permanence.
Et puis ça leur arrive de devoir renforcer les effectifs à l'extérieur.»

Lors de l'intrusion de Greenpeace en juillet 2013 sur la centrale du Tricastin par exemple, «il n'y avait personne du PSPG sur le site!,
s'exclame Yannick Rousselet.

Les gendarmes étaient déployés en renfort au Mont Ventoux,
pour le Tour de France...»

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Une actualité de Isabelle Hanne, publiée par liberation.fr
et relayée par Demain l'homme ex SOS-planete

 

Sur le même sujet:

Les drones aggravent-ils le risque terroriste
envers les centrales nucléaires ?

La menace d'un terrorisme nucléaire persiste

Le "terrorisme nucléaire", une menace bien réelle

 

S'abonner ou faire un don en toute confiance via HELLOASSO

 

Président, écoute la voix des jeunes dans la rue,
pour ne pas être -comme toi-même- bientôt à la rue

 

 

 





Auteur : Isabelle Hanne; liberation.fr