Fraise et cacao : les génomes décryptés - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/12/2010 à 20h20 par Tanka.


FRAISE ET CACAO : LES GÉNOMES DÉCRYPTÉS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Fraise et cacao : les génomes décryptés

Des équipes scientifiques internationales sont parvenues à décrypter le génome de la fraise des bois et du Criollo, une variété de cacaoyer.

Une équipe internationale de chercheurs a découvert que le génome de la fraise sauvage (Fragaria vasca) possédait environ 35.000 gènes, soit une fois et demie le nombre que possèdent les humains (entre 20.000 et 25.000), selon Nature Genetics.

En décryptant ce génome, les chercheurs espèrent faire que ces fruits soient plus résistants aux maladies et aux variations climatiques, plus savoureux, qu'ils aient une plus longue durée de vie et un plus bel aspect. L'équipe qui a travaillé sur le génome de la fraise compte plus de 70 chercheurs répartis sur les cinq continents.

Parallèlement, une équipe française a réussi à séquencer 98% du génome du Criollo, une variété de cacaoyer du Belize.

Les gènes considérés comme intéressants (ceux qui donnent au chocolat ses qualités gustatives et antioxydantes) ont ainsi été repérés et ont permis de mettre au point des marqueurs de façon à les identifier rapidement.

Grâce à ces marqueurs, il devrait être possible de savoir très rapidement si les nouvelles variétés sélectionnées possèdent les gènes intéressants. Jusqu'à présent, il fallait attendre que la plante ait suffisamment grossi pour la tester et l'attente pouvait durer 20 ans dans le cas du cacaoyer.

Cette découverte permettrait, comme dans le cas de la fraise sauvage, de renforcer la résistance de la plante mais également de produire un chocolat de meilleure qualité. Ne représentant que 5% de la production mondiale de chocolat, le Criollo est de plus en plus demandé.

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : Info rédaction

Source : www.maxisciences.com