Fracture dans la vie de l'Arkansas et au-delà - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/01/2011 à 05h49 par Tanka.


FRACTURE DANS LA VIE DE L'ARKANSAS ET AU-DELÀ

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Fracture dans la vie de l'Arkansas et au-delà


Titre original : Captage de pétrole et de gaz : Fracture dans la vie de l'Arkansas et au-delà

Au cours des quatre derniers mois de 2010, près de 500 tremblements de terre ont secoué Guy en Arkansas. En 2009, 38 séismes ont eu lieu dans tout l'État.

Le point culminant de la fréquence des séismes a été atteint le 30 décembre, avant et pendant la mort de 100 000 poissons, sur une distance de 20 milles au long de la rivière Arkansas, incluant Roseville Township.

La nuit suivante, 5000 carouges à épaulettes et étourneaux sansonnets sont morts subitement et sont tombés du ciel à Beebe.

Le coupable le plus probable de ces trois événements serait la fracturation hydraulique, puisqu'elle provoque des tremblements de terre entraînant la libération de toxines dans l'environnement.

Un examen de l'histoire des séismes et du forage en Arkansas révèle une hausse consternante de la fréquence des tremblements de terre après un forage avancé. Le nombre de séismes en 2010 équivaut presque à celui enregistré pour tout le 20e siècle.

L'industrie du pétrole et du gaz nie toute corrélation, mais l'avènement d'hydrofraction suivie de séismes est une histoire qui se répète à travers le pays et qui ne s'arrêtera pas de si tôt non plus.

La fracturation a pris une ampleur mondiale.

La fracturation hydraulique consiste à injecter de l'eau et des produits chimiques dans le sol avec une pression excédant la résistance du sous-sol rocheux, ce qui provoque un microséisme produisant des fractures dans la roche.

Bien qu'elle ait été mise au point en 1947, les avancées technologiques permettent maintenant une fracturation horizontale, laquelle augmente considérablement le captage de pétrole et de gaz.

En 1996, la production de gaz de schiste aux États-Unis comptait pour 2 pour cent de toute la production nationale de gaz naturel, révèle Christopher Bateman dans Vanity Fair. « Certains analystes de l'industrie prévoient que le gaz de schiste représentera la moitié de la production nationale de gaz dans les 10 prochaines années. »

En 2000, les estimations des réserves de gaz des États-Unis étaient de 177 billions de pieds cubes, mais elles ont grimpé jusqu'à 245 billions de pieds cubes en 2008. Ces nouvelles technologies incitent les experts à multiplier par neuf les estimations des réserves mondiales de gaz.

La grille ci-dessous montre une section de la rivière Arkansas, avec Roseville Township en bas, la source des premiers reportages sur les poissons morts. Les lignes vertes entourant et traversant la rivière indiquent des gazoducs, allant de 8 à 20 pouces de diamètres.

Toute fuite dans ces tuyaux peut expliquer la mort des poissons. Les puits de gaz sont indiqués par des « soleils » jaunes (voir les flèches rouges) et ont de 1500 à 6500 pieds de profondeur. (Les puits de refoulement, où sont injectés sous haute pression les résidus de forage, peuvent atteindre 12 000 pieds de profondeur.)

Les chiffres en rouge à côté des « soleils » indiquent le nombre de puits de gaz à cet endroit. On en compte environ 50 dans cette petite zone.

(Les chiffres en gris se rapportent au système de numérotation du canton. Chaque carré équivaut à un mille carré. Cliquer sur la carte pour agrandir.)

En décembre seulement, plus de 150 tremblements de terre ont ébranlé l'Arkansas [1]. Le flot de séismes à Guy est probablement le résultat de six années de forage intense. Guy se situe au coeur de la formation de schiste de Fayetteville, qui, selon l'Arkansas Geological Survey (AGS), est « le foyer actuel d'un programme de développement et d'exploration régional des gaz de schiste ». Un milliard de pieds cubes de gaz a été produit dans cette zone depuis 2004.

Des milliers de puits sont en opération dans le centre-nord de l'Arkansas (la section bleue dans la carte ci-dessous). Beebe, là où sont morts les oiseaux, est dans White County et Guy est à l'extrême nord de Faulkner, Co., où les séismes anormaux ont toujours lieu.

Des milliers d'oiseaux morts

Les carouges à épaulettes se reposent en groupe pouvant contenir jusqu'à un million d'oiseaux ou plus, incluant souvent d'autres espèces, comme les étourneaux sansonnets et les vachers. (Dans les années 1950 et 1960, les dortoirs pouvaient compter 20 millions d'oiseaux.) Les carouges préfèrent un couvert végétal bas et dense dans les marécages ou près des ruisseaux. Bien que certains perchent à 30 pieds au dessus de l'eau, la plupart le font à un ou deux pieds et certains vont passer la nuit les pieds dans l'eau.

Pour lire la suite de l'article, cliquer sur « Source ».

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : Mondialisation.ca

Source : www.centpapiers.com