Forage en zone arctique : un site de Greenpeace pour les délateurs - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/04/2013 à 16h05 par Fred.


FORAGE EN ZONE ARCTIQUE : UN SITE DE GREENPEACE POUR LES DÉLATEURS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Forage en zone arctique : un site de Greenpeace pour les délateurs

 

Le groupe environnemental Greenpeace est à la recherche de personnes qui désirent dénoncer les pratiques risquées des entreprises qui forent dans les zones arctiques.

Greenpeace a lancé un site nommé « Arctic Truth » (la vérité sur l'Arctique) où les intéressés peuvent soumettre de l'information de façon sécuritaire et anonyme.

Le groupe environnemental s'oppose au forage dans la zone fragile de l'Arctique.

Le coordonnateur de cette campagne pour Greenpeace, Ben Ayliffe, espère que ceux qui travaillent pour les entreprises de forages, que ce soit des employés ou des gestionnaires, partageront ce qu'ils savent.

« Nous ne savons pas vraiment quel genre d'information nous allons recevoir », a-t-il expliqué.

Ben Ayliffe soutient que les pétrolières jouent avec la santé environnementale de la zone arctique et affirme que le public a le droit d'être informé au sujet des risques qu'elles prennent.

Les délateurs seront protégés

Greenpeace promet de protéger l'identité de toute personne qui lui soumettra de l'information.

Christy Ferguson est la coordinatrice de la campagne pour le Canada.

« Nous savons déjà que cette année un incendie a eu lieu à bord d'une plateforme de forage de la compagnie Shell et qu'une autre plateforme s'est échouée à la suite d'une tempête de vent », souligne-t-elle. « Les employés commencent à s'inquiéter pour leur sécurité et pour celle de l'environnement. »

Christy Ferguson ajoute que le site Internet a été conçu avec d'importantes mesures de sécurité et permet à ceux qui le désirent de soumettre de l'information en la déposant dans un serveur. Elle note que cette méthode empêchera les compagnies d'en retrouver l'auteur.

Elle souligne que Greenpeace vérifiera les informations reçues afin de s'assurer qu'elles sont véridiques.

 

Un article publié par radio-canada.ca et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete, site édité par Terre sacrée (association à but non lucratif) qui, en 2013, compte seulement 31 membres. Si vous pensez que nos efforts en valent la peine, merci donc d'adhérer ou de renouveler votre adhésion. Si quelques uns nous aident, le véhicule continuera à avancer, sinon il s'arrêtera en chemin ! Logique, non ?

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Source : www.radio-canada.ca