La quête des milliardaires : devenir immortels et coloniser les planètes habitables les plus proches

Fonte de la banquise : menaces sur l'ours polaire - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/03/2013 à 15h42 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Fonte de la banquise : menaces sur l'ours polaire

 

Il n'y a pas que dans les Pyrénées que les ours ont du souci à se faire. Les pays membres de la Convention sur le commerce international des espèces menacées (Cites) ont refusé d'interdire le commerce planétaire de l'ours polaire hier, à l'issue d'un débat passionné autour de cette icône fragilisée par la fonte de la banquise.

Si tout le monde reconnaît que l'ours blanc est avant tout victime du réchauffement climatique, la polémique a été vive sur la menace supplémentaire que représente, selon certains, la vente de sa peau, de ses os et de ses dents.

Les Etats-Unis, qui partagent avec le Canada, la Russie, le Danemark (Groenland) et la Norvège une population de 20.000 à 25.000 individus, réclamaient son inscription à l'annexe I, qui aurait conduit à une stricte interdiction.

Mais leur proposition, qui nécessitait une majorité des deux-tiers, a été rejetée par 42 voix contre, 38 pour et 46 abstentions sur les 126 pays ayant pris part à ce vote.

 

 

Un article publié par ladepeche.fr et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete.

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Source : www.ladepeche.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.