Finalement, l'homme est une femme par défaut, et pas le contraire ! - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/12/2009 à 15h08 par Tanka.


FINALEMENT, L'HOMME EST UNE FEMME PAR DÉFAUT, ET PAS LE CONTRAIRE !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Finalement, l'homme est une femme par défaut, et pas le contraire !

Information recueillie par Tanka.

Bon, l'erreur est humaine, mais alors, qui est la côte ?

Jusqu'à présent, les généticiens, un peu gênés, expliquaient que la femme était un homme par défaut dans la mesure où la féminité était due à l'absence du gène Sry porté uniquement par le chromosome masculin Y. C'était très dur à entendre pour elles, mais cela nous paraissait logique, à nous les hommes... Mais nos compagnes ont eu raison d'être patientes, car une nouvelle découverte semble faire pencher, dorénavant, la balance dans l'autre sens. Ce serait les hommes qui seraient des femmes par défaut, à croire un autre gène porté, lui, par un chromosome ordinaire. Ce gène, appelé FOXL2 est présent chez les deux sexes. Cependant, quand les chercheurs de deux laboratoires allemand (EMBL) et anglais (NIMR) l'ont désactivé dans les ovaires d'une souris femelle, ils ont eu la grande surprise de constater que ces mêmes ovaires, au lieu d'arrêter simplement la production d'oeufs, se sont transformés en tissus capables de produire des spermatozoïdes. Simultanément, les cellules productrices d'hormones femelles se sont transformées en cellules productrices d'hormones mâles.

Il faut donc en conclure que ce gène FOXL2 est capital pour exprimer la féminité et que seule sa non-expression fabrique l'homme. Mesdames, veuillez donc recevoir nos excuses : nous ne sommes que des femmes imparfaites. Mieux que cela : selon ces chercheurs, le gène FOXL2 serait apparu très tôt dans l'évolution des vertébrés, bien avant l'apparition des mammifères et de leur chromosome Y.

Outre le mérite d'offrir une juste revanche à ces dames, la découverte de ce mécanisme permet de mieux comprendre pourquoi certains garçons XY se développent comme une fille, et inversement certaines filles comme des garçons. La ménopause masculinisante de certaines femmes pourrait là encore trouver une explication. La guerre des sexes ne fait que commencer...

Pour en savoir plus sur la situation planétaire