Fièvre vaccinale au sommet de l'État - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/03/2010 à 21h57 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Fièvre vaccinale au sommet de l'État

Étymologiquement, le préfixe cata introduit la présence de menaces, qui, aujourd'hui sont devenues fonds de commerce des pouvoirs et mode de gestion des populations.

Il y a la catastrophe alimentaire à laquelle les OGM sont l'unique réponse.

Il y a les cataclysmes météorologiques combattus à coups d'interdiction de fumer et de tri « citoyen » des déchets ménagers.

Il y a maintenant la catarrhale, maladie touchant les élevages ovins et bovins et contre laquelle, par décision ministérielle, les paysans se voient obligés de vacciner leur troupeau.

Mais nombre d'éleveurs ne sont pas tombés en catalepsie.

En attendant les catapultes ?

Depuis le 1er janvier 2010, la vaccination des troupeaux ovins et bovins contre la fièvre catarrhale dite européenne (FCE) est devenue obligatoire.

« Une véritable épidémie ! », affirment instances sanitaires, organismes agricoles et ministères.

Maladie contagieuse ?

Le vecteur est un moucheron, le culicoïde, qui transmet par piqûre l'agent viral.

Laboratoires, organismes agricoles, officines étatiques, tout le monde admet qu'il n'y a aucun risque de contamination entre animaux, et à plus forte raison vers l'homme.

Mais en regard des 98 millions d'euros engagés par l'État pour la campagne de vaccination de 2010, destinés aux laboratoires [1], les propos de Philippe Vannier, sous-directeur de l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, sont de peu de poids.

Il affirme pourtant que, « après infection naturelle, la durée de l'immunité est longue et dure plusieurs années ».

[2] De peu de poids également, l'inutilité avérée des campagnes de vaccination pratiquées depuis des dizaines d'années en Afrique du Sud et en Israël, qui n'ont pas réussi à éradiquer la maladie.

Sans parler de cette extravagante volonté d'effacer purement et simplement une espèce d'insecte...

Premiers contraints à cette obligation de vaccination, les producteurs qui déplacent leurs bêtes à l'occasion de prêt, de transhumance ou de mise en pension.

« Pour l'estive, je change de département, explique Guy, berger dans le Gard.

Si mes brebis ne sont pas vaccinées, elles n'ont pas d'autorisation de circulation.

Et comme nous tournons à plusieurs pour garder les troupeaux, mon absence poserait de gros problèmes à tout le monde ».

Pour François, éleveur bovin en Auvergne, « En plus de permettre quelques rentrées d'argent, prendre des animaux en pension entretient les terres et les échanges avec d'autres exploitants.

Pour que des pensionnaires d'un autre département puissent venir chez moi, j'ai dû faire vacciner mes bêtes ».

Sans compter le risque d'écoper de 750 euros d'amende par animal non vacciné.

Guy poursuit : « Cette maladie peut effectivement être mortelle pour des bêtes déficientes.

Mais, il faut savoir que c'est dans les élevages intensifs où les troupeaux vivent confinés, nourris avec des aliments artificiels et shootés avec des gammes invraisemblables de produits, que l'on trouve les animaux les plus fragilisés ».

Une fois encore, en plus des visées économiques, les diktats de l'élevage industriel entraînent une mesure générale.

Constitués à travers toute la France, des « Collectifs FCO [3] contre l'obligation de vacciner » réclament la liberté de choix.

.../...

Ce n'est donc pas la contamination qui doit être démontrée, mais son absence.

Pas plus que ce n'est aux éleveurs de décider de vacciner leurs bêtes contre une maladie non contaminante, mais c'est à ceux qui le refusent de réclamer la liberté de choix.

Quant à l'immunité naturelle, ne relève-t-elle pas d'une conception passéiste remontant à une époque où vaches et brebis étaient encore des êtres vivants ?

Source : Gille Lucas - altermonde-sans-frontiere.com

Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

Info recueillie par Michel95

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr