Ferrero poursuivi pour publicité mensongère sur le Nutella - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/05/2012 à 12h58 par Mich.


FERRERO POURSUIVI POUR PUBLICITÉ MENSONGÈRE SUR LE NUTELLA

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Ferrero poursuivi pour publicité mensongère sur le Nutella

 

Le Nutella fait fondre petits et grands. Mais en regardant les ingrédients de près, il y a surtout de quoi avoir peur. Une mère californienne affirmant avoir longtemps ignoré que le Nutella était si gras, a poursuivi en justice Ferrero, son fabricant... et elle a obtenu gain de cause !

De nombreux consommateurs font encore confiance aux allégations nutritionnelles des industriels sur leurs produits. Preuve en est cette mère de famille américaine qui avait choisi de faire confiance à la marque Ferrero en administrant quotidiennement la célèbre pâte à tartiner à son jeune fils.

Considérant le Nutella comme "un exemple de petit-déjeuner équilibré et savoureux", elle a déclaré aux autorités avoir été "choquée" de découvrir que le Nutella n'était en fait un aliment "ni sain ni nourrissant". En effet, la fameuse pâte à tartiner contient surtout graisses et sucres, contre seulement 7 % de cacao et 13 % de noisettes.

En réalité, d'un point de vue nutritionnel, le Nutella ne vaut guère mieux que les bonbons, et contiendrait même des niveaux de graisses saturées dangereux pour le coeur. Bien que de nombreux parents soient conscients du triste contenu, certains on encore bien du mal à refuser ce plaisir à leurs enfants.

Ferrero dédommage les Américains qui ont acheté du Nutella

En portant plainte, Madame Hohenberg cherchait probablement à attirer l'attention du public sur les allégations trompeuses des fabricants du secteur agroalimentaire, et ne se doutait certainement pas qu'elle obtiendrait gain de cause.

Ferrero préférant éviter d'attiser la haine des associations de consommateurs, a trouvé un terrain d'entente avec la plaignante : "Nous pensons qu'il est dans l'intérêt de l'entreprise de résoudre ces questions", avait affirmé un porte-parole de Ferrero par courriel pour faire preuve de bonne foi.

La filiale américaine du géant Ferrero a ainsi proposé de payer jusqu'à quatre dollars (3 euros environ) de dédommagement pour tout pot de Nutella acheté en Californie entre août 2009 et janvier 2012, ou dans le reste des Etats-Unis entre janvier 2008 et le 3 février 2012. Une limite de cinq pots par personne a toutefois été fixée.

Bien que ces publicités puissent paraître tout aussi mensongères en France, l'accord n'inclut pas le reste du monde. Cependant, la somme que doit payer la firme aux consommateurs américains est conséquente. Ferrero USA s'est également engagé à "modifier certaines déclarations marketing sur le Nutella" et à mieux détailler ses éléments nutritionnels, peut-on lire sur le site nutellaclassactionsettlement.com, consacré au litige.

De l'huile de palme... et des OGM ?

Des déclarations qui laissent le consommateur sur sa faim, d'autant que le Nutella n'est pas à blâmer pour ses seuls effets néfastes sur la santé. Contenant une importante dose de graisses végétales dont de l'huile de palme non hydrogénée, Ferrero cautionne une culture qui détruit les paysages des pays en développement et anéanti leur précieuse biodiversité.

Sur son site Internet, le groupe juge l'utilisation de cette huile indispensable "pour des raisons technologiques". Pourtant, on peu répliquer au fabricant que d'autres pâtes à tartiner dépourvues d'huile de palme se vendent dans de nombreux pays, allègeant ainsi leur empreinte sur l'environnement.

Enfin, selon le "guide des produits avec ou sans OGM" édité par Greenpeace, le Nutella contiendrait, comme beaucoup d'autres confiseries, une quantité d'OGM non quantifiée, via l'utilisation de produits animaux ou issus d'animaux dont on contrôle insuffisamment l'alimentation.

Alors, pour ceux qui éprouveraient encore des difficultés à se passer de ce produit mythique, certes addictif, nous vous conseillons d'effectuer l'expérience suivante : laissez fondre un pot de Nutella au soleil pendant plusieurs heures d'affilée. Vous constaterez alors après séparation des huiles végétales du reste de la pâte, que le gras est une composante majeure du produit. Son odeur chimique risque de vous donner la nausée...

 

Un article de Olivia Montero, publié par bioaddict.fr

 

Notre dossier complet sur l'huile de palme

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Olivia Montero

Source : www.bioaddict.fr