Faut-il encore un accident pour faire avancer la loi ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/02/2014 à 04h07 par Exo007.


FAUT-IL ENCORE UN ACCIDENT POUR FAIRE AVANCER LA LOI ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Faut-il encore un accident pour faire avancer la loi ?

 

Mercredi 5 février, le Luno, cargo battant pavillon espagnol, s'est brisée sur la Côte Basque à Anglet (France) suite à une avarie électrique. Un membre de l'équipage a été blessé. Le navire a déversé en mer du gasoil de propulsion, mais l'accident aurait pu être beaucoup plus grave,

(...)

Surfrider Foundation Europe et la CRPM tiennent en premier lieu a exprimer leur soutien envers l'équipage et a saluer le travail de secours, notamment des pilotes, et de toutes les autorités et acteurs mobilisés. Selon le ministre français délégué aux transports Frédéric Cuvillier les risques de pollution massive sont a priori écartés.

Cependant, Surfrider refuse de minimiser cet accident car il y aura inévitablement des conséquences sur l'environnement marin et a interpellé le ministre pour lui rappeler l'importance d'intégrer les questions liées au transport maritime à la prochaine conférence environnementale.

(...)

C'est le sens de l'action de Surfrider et de la CRPM, qui demandent le respect des règlementations existantes, dont le paquet Erika III dans tous les Etats Membres de l'UE et lorsque cela est nécessaire, l'adoption de nouvelles règlementations au niveau international et au niveau européen, à travers un paquet Erika IV. Surfrider milite depuis 20 ans en ce sens et a proposé 45 mesures dans son livre blanc pour des mers et des océans plus sûrs publié le 12 décembre 2013. L'idée d'un paquet Erika IV, que la CRPM avait déjà formulée en 2011, est au coeur de son agenda maritime.

Pour les deux organisations d'envergure européenne, il est aujourd'hui nécessaire de renforcer la prévention et la capacité d'intervention au secours des navires. Pour Antidia Citores Coordinatrice lobbying et droit environnement « ceci implique, aux niveaux international et européen, de nouvelles initiatives, concernant les pollutions chimiques, la perte des conteneurs, la mise en place de lieux de refuge, et le renforcement de la coordination de la fonction garde côte là où les moyens de remorquage et de secours peuvent manquer en Europe. Après les accidents, il est aussi nécessaire de mieux réparer les pollutions, notamment sous l'angle des compensations du préjudice écologique. »

 


Suite à l'accident du Luno, échoué et disloqué en 3 morceaux sur les plages d'Anglet, le mot démantèlement se fait entendre. Un appel d'offre
international a été lancé, et devrait concerner seulement 7 sociétés
dans le monde capables d'un tel chantier

Surfrider suivra le déroulement des opérations pour
que la question environnementale soit respectée.

 

L'accident du Luno montre aussi l'importance de la coordination terre-mer pour les ope?rations de nettoyage des pollutions.

Dans ce domaine, Surfrider, la CRPM et sa Commission Arc Atlantique sont implique?s avec d'autres acteurs dont des Re?gions dans des projets tels que ARCOPOL et POSOW

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Emilie Chavaroche, publié par blog.surfrider.eu et relayé par SOS-planete

 

La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude Aldous Huxley

 

Deux nouveaux modules d'actualité : Les JO de Poutine - Méditerranée et gaz sarin

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Emilie Chavaroche

Source : blog.surfrider.eu