Les habitants préfèrent voir leur tour s'effondrer en direct sur canapés ! Ne sont-ils plus habités?

Face à face tendu avec les Indiens d'Amazonie - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/09/2011 à 15h21 par geof.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Face à face tendu avec les Indiens d'Amazonie

 
Un millier de manifestants indiens d'Amazonie qui marchent depuis un mois vers La Paz, sont arrivés samedi à Yucumo après une journée de tension, qui les a vus forcer un barrage de police et retenir un ministre pendant plusieurs heures, le forçant à marcher avec eux.

Un groupe de 200 paysans indiens pro-Morales est résolu à leur barrer la route.

Un cordon de dizaines de policiers était posté entre les deux groupes, distants de moins de 500 mètres, à l'extérieur du village de Yucumo (320 km au nord-est de la capitale La Paz).

C'est un projet de route, visant à désenclaver le centre d'un des pays les moins développés d'Amérique du Sud, qui a fait se dresser ces marcheurs: elle doit traverser un parc naturel, terre ancestrale de 50.000 indiens moxenos, yurakarés et chimanes, trois parmi la mosaïque d'ethnies boliviennes.

(...)
 

Pour lire la suite de l'article, cliquez sur "Source" ou "Lien utile"

 

Un article de FTV, publié par Info.france2

 

En complément, commentaire de oeste
27-09-2011 à 00:22:04

Depuis plus d'une année il est clair que Evo Morales a condamné à disparaitre les derniers indiens de la dernière forêt primaire du pays qu'il dirige.

Au plus grand mépris de ses propres lois de la nouvelle constitution de l'Etat Plurinational de Bolivie.

Plurinational mon oeil : Il y a les "bons indigènes" quechuas et aymaras originaires de la cordillère et qui depuis quelques dizaines d'années colonisent des portions de plus en plus grandes de la forêt qu'il détruisent pour y planter de la coca, et ceux qui doivent être rayés de la carte : ces sauvages nomades qui vivent dans et avec la forêt selon leurs coutumes millénaires....

Evo a distribué par avance (à ses cocaleros, aux pétroliers) le Territoire Indigène et Parc National Isiboro Secure (tipnis) la zone protégée que doit traverser une route (construite par le Brésil très interessé par des raccourcis vers le Pacifique) sans que la consultation légale des habitants légitimes de cette forêt ait eu lieu; il mobilise ses chiens de garde (les planteurs de coca qui essayent depuis si longtemps de s'introduire dans cette zone) contre les indiens des terres basses qui font une longue marche de protestation pour essayer de défendre leurs droits.

C'est un ethnocide particulièrement cynique de la part de ce président aymara se prétendant défenseur des indigènes et de la Pachamama.

(si cela interesse quelqu'un d'aprofondir le sujet j'ai fait depuis bientôt 2 années une compilation d'articles sur la situation du tipnis sur le blog https://www.levantate.fr/#, je ne sais si j'ai le droit de copier ici cette adresse).

Merci d'avoir pris le temps de lire

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : FTV

Source : info.france2.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter geof
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.