Le grand remplacement est une théorie du complot, xénophobe et raciste, instillée en France en 2010

Exploiter les océans à la recherche de nouveaux médicaments - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/03/2013 à 16h05 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Exploiter les océans à la recherche de nouveaux médicaments

 

Chaque fois que nous consommons un antibiotique, les souches faibles de l'infection sont détruites alors que les souches plus fortes se multiplient. Dans le passé, cela n'a jamais provoqué de soucis, car il y avait toujours un nouveau médicament disponible pour lutter contre l'infection. Mais maintenant, il n'y en a plus.

En fait, comme l'explique le professeur Marcel Jaspars de l'université d'Aberdeen au Royaume-Uni, aucun nouvel antibiotique n'a été enregistré depuis 2003. L'intérêt pour de nouveaux antibiotiques a diminué, car ils sont simplement utilisés pour de courtes périodes de temps et leur efficacité est limitée à environ dix ans.

Ils ne représentent donc pas un investissement profitable pour les sociétés pharmaceutiques, et par conséquent, notre approvisionnement s'amenuise quelque peu. « Si rien n'est fait pour lutter contre ce problème, nous retournerons à une 'époque pré-antibiotique' dans dix ou vingt ans, dans laquelle les infections et les microbes actuellement bénins redeviendront dangereux », commente Jaspars.

La découverte de nouveaux médicaments est donc un problème de santé sérieux. Pourtant, les scientifiques pensent que l'océan pourrait fournir des réponses à ce problème. La majorité des antibiotiques actuellement disponibles ont été isolés à partir de sources terrestres et les tentatives récentes de bioprospection terrestre ont généralement entraîné la redécouverte d'antibiotiques connus ou de leurs analogues proches.

Des données récentes indiqueraient que l'environnement marin représente une source illimitée de nouvelles molécules biologiquement actives, notamment des antibiotiques. Les scientifiques ont longtemps exploré les océans à la recherche de nouveaux candidats pour médicament, bien que cette quête se soit principalement concentrée sur les eaux tropicales.

Le projet PharmaSea vise à lutter contre ce problème croissant de résistance des antibiotiques en découvrant de nouveaux médicaments issus de l'environnement marin.

(...)

 

Pour plus d'informations, consulter :

PharmaSea

Marcel Jaspars/Université d'Aberdeen

Camila Esguerra/KU Louvain

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article publié par ec.europa.eu et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Source : cordis.europa.eu

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.